Le potentiel et les risques... de cinq cas de redressement


Édition du 12 Septembre 2015

L'économie canadienne vacillante et la chute du huard donnent du fil à retordre aux entreprises déjà au coeur de plans de relance. Rona, Transat A.T., TransForce, Reitmans et Pages Jaunes ont-elles ce qu'il faut pour se redresser véritablement ? Les doutes persistent ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Pages Jaunes va rembourser sa dette et verser un dividende

Elle a indiqué avoir remboursé en décembre tous ses billets, trois ans avant leur échéance.

À surveiller: Bombardier, Nemaska et Pages Jaunes

14/02/2019 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Bombardier, Nemaska Lithium et Pages Jaunes?

À la une

Ottawa s'immisce dans le litige entre Enbridge et le Michigan

La gouverneure du Michigan, Gretchen Whitmer, souhaite la fermeture pure et simple de ce pipeline transfrontalier.

Pierre Karl Péladeau lance une nouvelle salve contre Bell

Bell est « dans une situation permanente de conflit d’intérêts, incapable de pouvoir adéquatement nous rémunérer ».

Groupe TVA essuie une perte au premier trimestre

La pandémie de COVID-19 a continué de gruger les profits du Groupe TVA au premier trimestre. La filiale ...