La RBC dépasse les attentes et augmente son dividende

Publié le 29/08/2013 à 06:24, mis à jour le 29/08/2013 à 06:46

La RBC dépasse les attentes et augmente son dividende

Publié le 29/08/2013 à 06:24, mis à jour le 29/08/2013 à 06:46

Par Stéphane Rolland

Photo:Bloomberg

La Banque RBC dépasse les attentes au troisième trimestre (terminé le 31 juillet) grâce à ses services bancaires et à la gestion de patrimoine. La première banque du pays a aussi augmenté son dividende.

La Royale a dévoilé un bénéfice par action de 1,52$, en hausse de 16%. Le résultat dépasse de 10% les prévisions des analystes interrogés par Bloomberg, qui espéraient un profit par action de 1,38$.

« Nous continuons d'afficher une solide performance, comme en témoigne notre bénéfice record de plus de 2,3 milliards de dollars, et nous tirons parti de la vigueur et de l'envergure de nos activités ainsi que de notre solide position de capital pour assurer la mise à exécution fructueuse de notre stratégie de croissance disciplinée, dans un contexte de croissance lente », commente Gordon M. Nixon, le pdg. 

Le bénéfice net, pour sa part, augmente de 3% à 2,3 G$. Les revenus ont reculé de 6,9% à 7,2 G$.

Les provisions pour pertes ont diminué de 18% à 267 M$. Le rendement des capitaux propres décline, passant de 22,7% à 20,9%.

La marge nette d’intérêt a diminué de 14 points de base à 2,83%. Elle est cependant plus élevée de 9 points de base par rapport au précédent trimestre.

La marge d’intérêt représente le bénéfice que tire une institution financière des prêts qu’elle accorde une fois qu’elle a payé des intérêts à ses déposants. Cette donnée peut être comparée au bénéfice d’exploitation dans d’autres industries.

Les bénéfices de l’entreprise sont en progression dans sa division de détail et sa division de gestion du patrimoine. Ils sont en baisse dans sa division de produits d’assurances et chez RBC Marchés des capitaux.

Le conseil d’administration a décrété une augmentation du dividende trimestriel de 6%, ou 0,04$, à 0,67$ par action.

À la une

Loud budgeting: la (bruyante) fierté de budgéter

Édition du 22 Mai 2024 | Charles Poulin

IL ÉTAIT UNE FOIS... VOS FINANCES. Le loud budgeting gagne du terrain sur les réseaux sociaux…

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: Wall Street ouvre en ordre dispersé, la tech et Nvidia se démarquent

Mis à jour à 09:50 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le TSX ouvre en hausse.