L'iPad sera rentable pour les actionnaires d'Apple

Publié le 09/04/2010 à 18:00

L'iPad sera rentable pour les actionnaires d'Apple

Publié le 09/04/2010 à 18:00

Par Dominique Beauchamp

La nouvelle tablette multimédia iPad sera particulièrement rentable pour Apple, en plus de lui procurer de nouveaux acheteurs pour ses applications, disent les observateurs.

Plusieurs analystes s'attendent à ce qu'au fil du temps, le lancement de nouvelles applications, de nouveaux modèles et la baisse du prix de vente amènent d'autres consommateurs que les accros d'Apple à adopter l'iPad.

" L'iPad sera très rentable pour Apple, avec une marge brute de 47 % pour le modèle Wi-Fi et de 52 % pour le modèle 3G. Toutefois, le premier objectif d'Apple est d'accroître le nombre d'usagers pour ses sites iStore et iTunes ", écrit Bill Shope, analyste chez Credit Suisse, qui établit un cours cible de 300 $ US sur le titre d'Apple.

PLUS : Le nouvel iPad à l'essai

Le 5 avril, seulement deux jours après la mise en vente de la tablette multimédia, ses premiers acheteurs avaient téléchargé un million d'applications sur le site iStore et 250 000 livres électroniques iBook, bien que peu de nouvelles applications et de livres électroniques aient été disponibles.

La vente de 300 000 iPad au prix de 499 $ US le jour de son lancement a incité huit analystes à relever leur cours cible d'un an de 2 à 30 %, ce qui l'établit en moyenne à 277,45 $ US.

Le titre d'Apple a plus que doublé depuis 12 mois, mais malgré son cours record, il obtient une évaluation à peine 17 % supérieure à celle de l'ensemble des entreprises de l'indice S&P 500. En effet, son titre vaut 17,8 fois le bénéfice par action de 11,74 $ US prévu pour l'exercice qui se terminera le 30 septembre 2010 (après avoir soustrait l'encaisse de 27 $ US par action dont Apple dispose). L'évaluation du S&P 500 s'établit à 15,1 selon Bloomberg.

Mark Moskowitz, de JPMorgan, fait d'Apple son titre favori et hausse son cours cible de 27 %, à 305 $ US. L'analyste souligne que la croissance ne viendra pas seulement de l'iPad : " Apple bénéficiera simultanément des nouveaux revenus et bénéfices de l'iPad, des flux de trésorerie que lui procurent les utilisateurs de l'iPhone et du remplacement des ordinateurs Mac ", écrit M. Moskowitz.

Bill Shope et Mark Moskowitz misent tous deux sur le fait que les analystes sceptiques relèveront leurs prévisions de bénéfices, au fur et à mesure qu'Apple dévoilera ses résultats.

L'iPad, qui a été accueillie plutôt tièdement par les journalistes spécialisés en technologie, sera disponible à la fin avril au Canada.

Les ventes mondiales devraient atteindre 7,1 millions d'unités en 2010, et dépasser 20 millions en 2012, selon iSupply Corp.

 

À la une

Vers la création d'un troisième parti à Washington?

ANALYSE — L'histoire américaine est parsemée de tiers partis ou de candidats indépendants lors des présidentielles.

Étude WOW 2020: les champions de l'expérience client en temps de pandémie

15/01/2021 | KĂ©vin Deniau

ÉTUDE WOW 2020. Les Aliments M&M et Simons arrivent en tête de liste.

#Onestouvert, un mot-clic au secours des restaurateurs

15/01/2021 | Catherine Charron

L'expression «est venue d’un franchisé à bout de souffle qui voulait juste faire entendre qu’il était ouvert »