L'Europe, l'Ukraine, la Chine, Le pétrole: autant de risques


Édition du 13 Décembre 2014

Si nos experts tablent sur une poursuite de la croissance de l'économie mondiale en 2015, aucun d'entre eux n'est prophète. Divers chocs géopolitiques ou certains dérapages de nature financière pourraient bien venir chambarder leurs belles prévisions.À ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

La BCE s'attend à une chute de 8,7% du PIB de la zone euro

04/06/2020 | AFP

Ces projections sont cependant entourées d’une « incertitude exceptionnelle », a noté Mme Lagarde.

L'indépendance de la Banque du Canada serait la clé de la reprise

Selon Mme Wilkins, le risque financier pour les contribuables serait faible.

À la une

Le déficit commercial du Canada rétrécit en mai

Les exportations et les prix du pétrole ont augmenté tandis que les importations ont diminué.

À surveiller: BCE, Mediagrif et InterRent

Que faire avec les titres de BCE, Mediagrif et InterRent?

COVID-19: quel avenir pour les espaces à bureaux?

CHRONIQUE. Le travail au bureau de demain matin ne ressemblera pas à ce qu'il était hier, selon des études...