J&J surpasse les attentes et hausse ses prévisions

Publié le 16/10/2012 à 09:49

J&J surpasse les attentes et hausse ses prévisions

Publié le 16/10/2012 à 09:49

Par AFP

Le géant américain de la pharmacie et de l'hygiène Johnson & Johnson a annoncé mardi avoir dégagé un bénéfice net de 2,97 milliards de dollars au troisième trimestre, en baisse de 7,3% sur un an mais supérieur aux attentes.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice ressort à 1,25 dollar par action, alors que les analystes tablaient sur 1,21 dollar. Le chiffre d'affaires a de son côté progressé de 6,5% à 17,05 milliards de dollars, plus que les 16,95 milliards de dollars qu'attendaient en moyenne les analystes.

Le groupe a légèrement relevé ses prévisions de résultat annuel, qu'il avait fortement abaissées il y a trois mois. Il attend désormais un bénéfice par action situé entre 5,05 et 5,10 dollars par action, contre 5 à 5,07 précédemment.

Parmi les facteurs pesant sur les bénéfices, le groupe a cité les effets de change, qui ont eu un impact négatif de 4,3%. Les ventes aux États-Unis ont progressé de 13,4% mais celles à l'international ne se sont appréciées que de 1,4%.

L'acquisition du suisse Synthes, récemment achevée, a contribué à hauteur de 5,8% à la hausse des ventes à l'international.

«Nos résultats du troisième trimestre reflètent l'élan pris par nos ventes, grâce à la forte progression de produits clés, au lancement réussi de nouveaux produits et à l'addition de Synthes à notre famille de produits», a noté le directeur général Alex Gorsky, cité dans le communiqué.

À la une

Cinq régions passent en zone orange

Mis à jour le 03/03/2021 | lesaffaires.com

Ce sont régions de la Capitale-Nationale, de Chaudière-Appalaches, de la Mauricie, de l’Estrie, du Centre-du-Québec.

Le Québec pourrait passer au orange, sauf dans le grand Montréal

Les yeux des régions en zone rouge sont ainsi tournés mercredi après-midi vers le premier ministre.

La COVID-19 a fait baisser l'espérance de vie au Québec

La hausse du nombre de décès enregistrés au Québec en 2020 est attribuée à la pandémie de COVID-19.