Investisseurs de 20 à 30 ans, préparez-vous à 2023

Publié le 20/01/2023 à 13:30

Investisseurs de 20 à 30 ans, préparez-vous à 2023

Publié le 20/01/2023 à 13:30

L’équipe de MIM a mis en évidence sept suggestions que les investisseurs de 20 à 30 ans peuvent suivre pour les aider à atteindre la réussite financière.. (Photo: 123RF)

Les investisseurs du monde entier craignent que 2023 apporte une récession. Morningstar s’attend à ce que la croissance atteigne son plus bas en 2023, puis reparte en 2024.

«Une récession officielle en 2023 demeure possible dans l’ordre de 30% à 50%, compte tenu de nos attentes qui établissent à zéro la probabilité d’une croissance du PIB pendant la première moitié de l’année. Nous pensons toutefois que l’on a beaucoup trop mis l’accent sur l’éventualité d’une récession : la question la plus importante est la sévérité d’une récession potentielle. S’il y en a une, nous nous attendons à ce qu’elle soit légère, la croissance du PIB étant sur la bonne voie pour fortement rebondir un 2024 et après, alors que la Réserve fédérale adoptera une politique d’allègement monétaire», dit le chef de l’économie américaine pour Morningstar Research Services Preston Caldwell.

 

Que devraient faire les investisseurs?

Le directeur des placements mondiaux à Morningstar Investment Management (MIM) Dan Kemp constate des faiblesses fondamentales dans certains actifs, mais croit que ces derniers peuvent s’acheter à un prix suffisamment bas pour créer un terrain plus favorable aux investisseurs. «L’importance de cette double focalisation en entreprenant l’analyse d’un placement est souvent perdue dans les marchés caractérisés par un optimisme ou un pessimisme excessif. Alors que les investisseurs se concentrent de plus en plus sur l’évolution des prix à court terme, croyant fermement soit en une continuation du passé, soit en un revirement brusque, beaucoup oublient que la plupart du temps il y a un chemin médian entre ces deux résultats», dit Dan Kemp, ajoutant que c’est la raison pour laquelle MIM adopte une approche du placement très détaillée, axée sur les données fondamentales et dictée par les valorisations, reconnaissant que les marchés onéreux peuvent présenter des opportunités et que les marchés qui ne le sont pas peuvent être une source de menaces.

Toutefois, les investisseurs ont des besoins différents à chaque étape de leur cycle de vie. Dans les perspectives de Morningstar Investment Management pour 2023, l’équipe de MIM a mis en évidence sept suggestions que les investisseurs de 20 à 30 ans peuvent suivre pour les aider à atteindre la réussite financière.

 

Six actions que les investisseurs de 20 à 30 devraient envisager:

1. Commencer par le «pourquoi» des placements: les objectifs sont comme une étoile du berger. Les recherches démontrent que 71% des gens changent un de leurs trois objectifs principaux en effectuant un simple réexamen d’une liste type d’objectifs communs.

2. Reformuler la budgétisation. Les jeunes peuvent avoir du mal à budgéter, car les «désirs» psychologiques sont perçus comme des besoins. Il faut comprendre ce qui est à la source de ces besoins et trouver des moyens d’y répondre ou de les classer par ordre prioritaire.

3. Revoir ses objectifs. Pourriez-vous bénéficier d’une planification financière plus large? Trop souvent, on pense d’abord à où investir, mais on oublie pourquoi on investit. Il est important de revoir les fondations de sa stratégie.

4. Commencer petit, augmenter régulièrement. De nombreux investisseurs ont du mal à faire le premier pas en investissement. Commencer petit et augmenter régulièrement ses mises peut être une méthode efficace d’accroissement de la richesse.

5. Songer a ses biais. Les recherches démontrent qu’un coaching dans le domaine comportemental peut ajouter une valeur non négligeable à vos compétence d'investissseur. À l’inverse, avoir de mauvais comportements est destructif. Prenez conscience de votre propre comportement et de vos partis pris.

6. Songer à différentes combinaisons de portefeuilles. Atteindre ses objectifs est une expérience individuelle, et pister le S&P500, le FTSE 100 ou le TSX 60 n’est pas fait pour tout le monde. Souscrivez à des combinaisons de portefeuilles qui correspondent à votre profil et vos objectifs, et incorporez-y peut-être les facteurs ESG.

7. Se préparer à un krach. Au cours de la vie d’un placement, les investisseurs ont toutes les chances de connaître au moins cinq effondrements boursiers. La réaction à ces événements déterminera la capacité qu’ont les investisseurs concernés à atteindre leurs objectifs. Mieux ils s’y préparent, moins il est probable qu’ils commettront des erreurs.

Sur le même sujet

À surveiller: Metro, Gildan et American Express

23/04/2024 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Metro, Gildan et American Express? Voici des recommandations d'analystes.

Faut-il acheter présentement l'action de Nvidia?

Mis à jour le 19/04/2024 | Morningstar

Depuis son introduction en bourse en 1999, l’action de Nvidia a explosé de plus de 30 000%.

À la une

Il faut concentrer les investissements en R-D, dit le Conseil de l’innovation du Québec

L’État devrait davantage concentrer les investissements en R-D dans certains secteurs, selon le Conseil de l’innovation.

Repreneuriat: des employés au rendez-vous

23/04/2024 | Emmanuel Martinez

REPRENEURIAT. Le taux de survie des coopératives est bien meilleur que celui des entreprises privées.

De nouvelles règles fiscales favorisent le repreneuriat familial

Édition du 10 Avril 2024 | Emmanuel Martinez

REPRENEURIAT. Elles devraient stimuler le transfert d'entreprise à des proches.