Initiés: Andrew Molson achète du Jean Coutu à un creux

Publié le 23/10/2015 à 06:00

Initiés: Andrew Molson achète du Jean Coutu à un creux

Publié le 23/10/2015 à 06:00

Par Stéphane Rolland

Andrew Molson a acquis 1000 actions du pharmacien Jean Coutu. Photo: Les Affaires.

Les déclarations d’initiés permettent de savoir ce que font les dirigeants des sociétés inscrites en Bourse avec leurs actions. Bien que des raisons personnelles puissent expliquer les transactions, certains investisseurs les analysent pour orienter leurs décisions de placement. Voici quelques transactions récentes dignes de mention.

Andrew Molson achète du Jean Coutu à un creux.

Andrew Molson, de la famille de brasseurs montréalais et administrateur indépendant de Groupe Jean Coutu (Tor., PJC.A), a profité d’un creux pour acheter des actions du pharmacien de Longueuil.

M. Molson a mis la main sur 1000 actions à un prix de 19,95$, le 19 octobre dernier. Cela représente une transaction de 19 950$. L’échange se fait à un prix relativement près d’un creux de 52 semaines, qui est de 19,02$.

Le titre de Jean Coutu est sous pression tandis que Québec pourrait décider de relever le plafond de rabais que les pharmaciens peuvent offrir pour les médicaments génériques. Cela mettrait la pression sur son fabricant de médicaments génériques Pro Doc.

Le Château : deux membres de la direction font des rachats majeurs

La première actionnaire et dirigeante du détaillant La Château (Tor., CTU.A) a acquis pour 171 000$ en actions du détaillant en difficulté, dont la capitalisation boursière n’est plus que de 7 millions à la Bourse. Jane Silverstone, présidente du conseil et chef de la direction, a acquis 475 000 actions à un prix de 0,36$, le 16 octobre dernier. Mme Silverstone détient plus de 9 millions d’actions, soit une participation de 36%.

Pour sa part, Emilia Di Raddo, la présidente, a acquis 50 000 actions à un prix variant entre 0,29$ et 0,38$. Cela représente une transaction de 16 000$.

Dans un précédent texte, nous rapportions que le chef des finances Johnny Del Ciancio a acquis 20 000 titres le 9 octobre dernier. La direction du détaillant en difficulté peine à redresser une entreprise qui cumule les pertes depuis plusieurs années. Le titre a dégringolé de 60% depuis un an.

Transcontinental: deux membres de la famille Marcoux exercent des options

Deux membres de la famille Marcoux ont exercé des options, ce qui leur a permis d’acheter des titres de Transcontinental (Tor., TCL.A) à un rabais de plus d’un million de dollars. L’imprimeur est également l’éditeur du journal Les Affaires.

Rémi Marcoux, le fondateur, a acquis 98 000 actions à un prix de 9,64$, le 21 octobre dernier. À la fermeture, le titre s’échangeait à 20,21$. Cela représente une aubaine de plus d’un million de dollars par rapport à la valeur du titre. M. Marcoux n’a pas vendu les actions, selon les déclarations d’initiés.

Sa fille, Isabelle Marcoux, présidente du conseil, a réalisé un gain en capital de 128 000$ grâce à l’exercice de ses options d’achats. Mme Marcoux a acquis 11 800 actions à un prix de 9,64$, le 16 octobre dernier. Elle les a revendus à 20,49$ le mardi suivant.

La semaine précédente, nous rapportions que Christine Desaulniers, chef de la direction des affaires juridiques et secrétaire, a réalisé un gain en capital de 136 000$ grâce à l’exercice de ses options d’achats, le 7 octobre dernier.

La dernière fois où le titre s’est échangé aux alentours de 9,64$ remonte au mois de mai 2012.

Quincaillerie Richelieu: quatre initiés exercent des options (à la page suivante)


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

À surveiller: Etsy, Chevron et Aritzia

Que faire avec les titres d’Etsy, Chevron et Aritzia? Voici quelques recommandations d'analystes.

Avez-vous un plan de relève?

EXPERT INVITÉ. Un tel plan optimise la valeur de l’entreprise et la valeur successorale de son propriétaire.

10 choses à savoir vendredi

Steve Jobs aurait racheté Disney, comment arrondir ses fins de mois sur Instagram, une appli sur trois vous épie!