Hydro One: du potentiel, mais risque de panne de croissance

Publié le 01/06/2018 à 13:40

Le courant ne passe pas entre les Ontariens et Hydro One (H). L’ancienne société d’État privatisée par les libéraux de Kathleen Wynne est devenue la cible du mécontentement des électeurs. Le titre en fait les frais. Les analystes voient d’un ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Souhaits et projets inspirants pour la mobilité durable en ville

ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET MOBILITÉ DURABLE. Les villes ne manquent pas projets pour alimenter la relance.

Hydro-Québec veut vendre de l'énergie à l'État de New York

Si le projet va de l’avant, ça pourrait être son plus gros coup à ce jour.

À la une

Le Canada se fait damer le pion par la Chine en Amérique du Sud

11/06/2021 | François Normand

ANALYSE. L'Europe s'inquiète de la perte de son influence économique dans le Mercosur. Le Canada, lui, regarde ailleurs.

Lumenpulse renonce à son retour en Bourse

11/06/2021 | Denis Lalonde

Lumenpulse, qui souhaitait revenir en Bourse à une valorisation d'un milliard de dollars, interrompt son PAPE.

Lumenpulse revient en Bourse avec une valeur d'un milliard

BLOGUE. Lumenpulse devient LMPG et revient en Bourse avec deux nouveaux partenaires québécois.