Honeywell dépasse les attentes au premier trimestre

Publié le 21/04/2017 à 08:57

Honeywell dépasse les attentes au premier trimestre

Publié le 21/04/2017 à 08:57

Par AFP

(Photo: 123rf.com)

Le groupe industriel américain Honeywell (NY., HON) a annoncé vendredi des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et s'est montré optimiste pour l'ensemble de l'année.


Le résultat net du fabricant de moteurs d'avions et de thermostats a bondi de 9% à 1,33 milliard de dollars au premier trimestre, ce qui s'est traduit par un bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du nord, de 1,71 dollar contre 1,62 dollar espéré en moyenne par les analystes financiers.


Le chiffre d'affaires du groupe, qui fabrique des moteurs d'avions pour Bombardier et General Dynamics, a accusé une petite baisse de 0,3% à 9,49 milliards de dollars mais il reste meilleur que les 9,32 milliards attendus par les marchés.


À Wall Street, le titre gagnait 1,64% à 125,80 dollars vers 11H35 GMT dans les échanges électroniques de pré-séance.


Dans le détail, les ventes de la division aéronautique, la plus importante (37% du chiffre d'affaires), ont reculé de 4,3%. Mais c'est moins que la baisse de 5 à 7% anticipée par Honeywell, qui explique avoir limité les dégâts grâce aux revenus générés par les services de maintenance.


Les ventes de la division matériaux de performance, dont les produits sont utilisés dans le raffinage pétrolier notamment, ont diminué de 9%.


Ces baisses ont toutefois été quelque peu compensées par les divisions sécurité (services d'automation et de contrôle) et technologies pour le secteur immobilier dont les ventes ont augmenté de respectivement 25% et 3%.


Fort de la demande dans ces deux dernières divisions, le PDG Darius Adamczyk a annoncé que Honeywell avait décidé de relever le bas de la fourchette de son objectif de bénéfice par action ajusté pour 2017.


M. Adamczyk, qui a pris les rênes du groupe en mars en remplacement de Dave Cote, indique que le bénéfice par action devrait désormais s'établir entre 6,90 et 7,10 dollars, contre de 6,85 à 7,10 dollars auparavant.

Sur le même sujet

À la une

Banques: à quoi s'attendre pour finir l'année?

Le 4e trimestre s'annonce fort respectable, mais après un gain de 10% les banques doivent mériter leur évaluation.

Vendredi fou: question de survie pour les détaillants

Contrairement à ce que l’on a déjà observé aux États-Unis, aucune mort d'homme n'est encore envisagée.

«La Chine s'attaque au dollar sur les marchés pétroliers»

VIDÉO. La Chine pourrait ainsi s'imposer financièrement au niveau mondial...