Gestion active : même Dieu vivrait de mauvaises passes


Édition du 16 Septembre 2017

La proposition est à la limite du sacrilège, mais elle est riche d'enseignement. S'il gérait un portefeuille à long terme, Dieu lui-même connaîtrait de douloureux revers, selon une recherche de Wes Gray, d'Alpha Architect. Pour en faire la démonstration, ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Vos futurs employés ne se cachent pas là où vous les cherchez

RHÉVEIL-MATIN. Ce programme vous aidera à laisser tomber vos biais inconscients lorsque vient le temps de recruter.

Introvertis et extravertis, tirez profit du télétravail (1)

27/09/2021 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. Voici comment vous démarquer, malgré les embuches du travail à distance.

À la une

À surveiller: Tesla, Netflix et BCE

Il y a 47 minutes | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Tesla, Netflix et BCE? Voici quelques recommandations d'analystes.

Bourse: Wall Street ouvre en baisse, les taux au plus haut en 3 mois

Mis à jour il y a 27 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto ouvrait dans le rouge.

La Caisse de dépôt et placement du Québec veut sortir du pétrole en 2022

Il y a 23 minutes | La Presse Canadienne

La CDPQ consacrera une enveloppe de 10 milliards $ en vue de décarboner les secteurs industriels émetteurs de carbone.