Gestion active : même Dieu vivrait de mauvaises passes


Édition du 16 Septembre 2017

La proposition est à la limite du sacrilège, mais elle est riche d'enseignement. S'il gérait un portefeuille à long terme, Dieu lui-même connaîtrait de douloureux revers, selon une recherche de Wes Gray, d'Alpha Architect. Pour en faire la démonstration, ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

La ministre Marie-Ève Proulx démissionne

Plus d’une dizaine de personnes dans son entourage avaient démissionné ou avaient été licenciées.

Faites vos recherches

05/01/2021 | Anne Marcotte

BLOGUE INVITÉ. Voici ce qu'il faut retenir de 2020.

À la une

Régis Labeaume tire sa révérence

Régis Labeaume ne sollicitera pas un cinquième mandat à la mairie de Québec cet automne.

Construction: une entente possible d'ici le 21 mai?

Des entrepreneurs en construction croient toujours possible de s’entendre avec l’Alliance syndicale d’ici le 21 mai.

Montréal n'est pas en situation de crise du logement, selon Andrée Laforest

La ministre responsable de l’Habitation, Andrée Laforest, estime que Montréal ne vit pas de crise du logement.