GE : ce que la débâcle d'un blue chip nous apprend


Édition du 26 Janvier 2019

EXPERTS INVITÉS. Retour en 2009. Un ami investisseur autonome nous demande ce que nous pensons du titre de General Electric (GE, 9,05 $ US), qu'il détient en portefeuille. L'action du conglomérat industriel lui apparaît très sécuritaire, en raison de son dividende ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Une nouvelle année difficile pour GE, qui demeure optimiste

14/03/2019 | AFP

Elle a promis de rectifier le tir lors des deux prochaines années tout en réduisant drastiquement sa dette colossale.

GE clôt son dossier des subprimes, son titre s'enflamme

31/01/2019 | AFP

Les investisseurs semblent soulagés de voir que GE va se concentrer désormais sur sa relance.

À la une

Salon Connexion numérique: les PME en quête de solutions

Il y a 17 minutes | Alain McKenna

Au Québec, plusieurs entreprises investissent dans le numérique, mais on sent un manque d’engagement clair.

Passionnés et ti-clins de l'immobilier

Édition de Avril 2019 | Daniel Germain

De tous les investisseurs, ceux qui ont du succès dans l'immobilier sont sans doute les vendeurs les plus ardents et ...

Newtrax : l'Internet des objets au service de l'industrie minière

14:40 | Marie Lyan

PME DE LA SEMAINE. La société conçoit des systèmes qui permettent de mesurer en temps réel différents paramètres.