Facebook fait mieux que prévu au 4T, mais l'action chute

Publié le 29/01/2020 à 16:31, mis à jour le 29/01/2020 à 17:06

Facebook fait mieux que prévu au 4T, mais l'action chute

Publié le 29/01/2020 à 16:31, mis à jour le 29/01/2020 à 17:06

Par AFP
L'icône de l'application Facebook sur un écran de cellulaire

(Photo : 123RF)

Facebook a continué à attirer en masse les utilisateurs et les revenus au quatrième trimestre malgré les multiples polémiques auxquelles le groupe fait face, mais cette croissance a été alimentée par une envolée de ses dépenses.

Le titre chutait de plus de 6% mercredi dans les échanges électroniques suivant la clôture de la Bourse. 

Le groupe a pourtant vu son chiffre d'affaires bondir de 25% à 21,1 milliards de dollars entre octobre et décembre. Son bénéfice net a dans le même temps progressé de 7% à 7,3 milliards de dollars, ce qui ajusté par action revient à 2,56 dollars, au-dessus des attentes du marché. 

Malgré les vives critiques sur sa gestion des données de ses membres et de la parole des responsables politiques, le géant des réseaux sociaux continue à attirer les internautes: Facebook compte désormais 2,5 milliards d'utilisateurs mensuels actifs (+8% sur un an) et 1,66 milliard d'utilisateurs actifs quotidiens (+9% sur un an).

En incluant les applications Instagram, WhatsApp et Messenger, le nombre d'utilisateurs quotidiens grimpe à 2,26 milliards (+11%) et celui des utilisateurs mensuels à 2,89 milliards (+9%).

«Nous avons eu un bon trimestre et une solide fin d'année avec la poursuite de la croissance de notre communauté et de nos activités», a sobrement commenté le patron de l'entreprise, Mark Zuckerberg, cité dans un communiqué.

Mais le montant des dépenses de Facebook s'est aussi envolé, de 34%, pour atteindre 12,2 milliards de dollars sur trois mois.

Facebook a lourdement investi depuis 2018 pour rétablir la confiance, depuis des scandales de fuites de données et de campagnes de désinformation menées sur ses plateformes.

Le nombre de ses employés a encore augmenté, le groupe employant 44 942 personnes fin 2019, soit 26% de plus que l'an passé.

Sur l'ensemble de l'année, le groupe a engrangé 18,5 milliards de dollars de bénéfices nets, en baisse de 16%. Mais ajusté par action, cela revient à 6,43 dollars, ce qui est supérieur aux prévisions des analystes.

Le chiffre d'affaires a, lui, bondi de 27% en 2019 pour atteindre 69,7 milliards de dollars.


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

À la une

10 choses à savoir vendredi

Bombardier a frappé dans le mille, ce titre boursier séduit plus que Tesla, une auto neuve par jour à 700$/mois.

«Je possède 41 300 actions de Bombardier, que faire?»

BALADO. Les actionnaires sont nombreux à se demander quoi faire avec leurs actions de Bombardier. Voici une réponse.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

06:49 | LesAffaires.com et AFP

«Attention au risque d'un réveil brutal des marchés, assez complaisants ces derniers jours.»