À surveiller: Facebook, Bombardier et SNC-Lavalin

Publié le 01/11/2019 à 09:44

À surveiller: Facebook, Bombardier et SNC-Lavalin

Publié le 01/11/2019 à 09:44

Par Jean Gagnon
Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg.

Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg (Photo: Getty images)

Que faire avec les titres de Facebook, Bombardier et SNC-Lavalin? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

  

Facebook (FB, 191,65 $US): L’analyste de la BMO abaisse sa cible

Les indications de la direction suggérant une possible diminution du rythme de croissance des revenus au prochain trimestre, ainsi que pour l’an prochain, incitent Daniel Salmon, analyste chez BMO Marchés des capitaux, à abaisser son cours cible de 197$US à 185$US. Il maintient sa recommandation à «performance égale au marché».

Les revenus totaux du réseau social en ligne pour le troisième trimestre ont atteint 17,8 milliards $US, quelques 400 millions $US de plus que le consensus des analystes, alors que les revenus de publicité augmentaient de 28%. La marge d’opération s’est établie à 40,7% nettement au-dessus de la prévision des analystes de 36,5%. Pour sa part, l’analyste de la BMO avait prévu 34.9%.

Toutefois, la direction indique que la croissance des revenus pourrait tomber en bas de 20% l’an prochain. Pendant ce temps, la croissance des dépenses se situera autour de 35%.

À la suite de ces indications, l’analyste aligne ses prévisions sur celles des dirigeants de Facebook, soit une croissance des revenus au quatrième trimestre s’approchant de 20%, alors qu’elle atteignait 29 % au troisième trimestre. En 2020, il prévoit que la croissance décélèrera, mais à un rythme moins rapide que lors du quatrième trimestre.

Facebook a été mis à l’amende pour 5 milliards $US par la Federal Trade Commission, ce qui portera ses dépenses pour l’année 2019 dans la fourchette de 46 à 48 milliards $US plutôt que de 41 à 43 milliards $US comme il était prévu, note l’analyste. On s’attend maintenant pour 2020 à des dépenses se situant dans la fourchette de 54 à 59 milliards $US.

 

Bombardier (BBD.B, 1,66 $): Les perspectives sont bonnes si l’on se fie à la direction


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Le Québec brille à l'international dans les poudres métalliques

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. En matière de fabrication additive, l'un des points forts du Québec les plus souvent évoqués est...

La COVID-19 a stimulé la demande de fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. C'est l'une des belles histoires positives qui apportent un peu de contraste à cette sombre crise.

Le grand défi de l'adoption de la fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. Avec 35 % des ventes mondiales, les États-Unis représentent le premier marché pour la fabrication...