Difficile de se démarquer lors des envolées boursières


Édition du 30 Août 2014

Difficile de se démarquer lors des envolées boursières


Édition du 30 Août 2014

Par Stéphane Rolland

Photo: Shutterstock

Pas facile de battre un marché boursier qui a le vent dans les voiles. Un an après notre précédente table ronde, moins de la moitié des titres choisis par nos experts invités ont mieux performé que le S&P/TSX. Globalement, les 12 choix de nos experts ont affiché un rendement de 10,2 %, par rapport à 17,9 % pour le S&P/TSX et à 16,7 % pour le S&P 500.

Christine Décarie

Québecor : 17,5 %

Héroux-Devtek : 26,1 %

Atrium : 34,0 %

Total : 25,9 %

La sélection de Christine Décarie lors de la table ronde d'août 2013 est la seule à dépasser les indices boursiers depuis un an. La vice-présidente du Groupe Investors affiche un rendement moyen de 25,9 % pour ses trois choix.

Malgré le bon rendement de Québecor (Tor., QBR.B, 27,49 $), Mme Décarie a eu quelques doutes en cours de route. Le départ du pdg Robert Dépatie et l'ambition de faire de la filiale Vidéotron la quatrième société de télécommunication canadienne l'ont incité à tempérer sa recommandation lors des suivis précédents. «Je suis maintenant rassurée, dit-elle. Je crois que Québecor souhaite d'obtenir les conditions gagnantes avant de se lancer. Je ne pense pas qu'ils seront trop téméraires.» L'action a gagné 17,5 %.

Depuis qu'elle a recommandé l'action d'Héroux- Devtek (Tor., HRX, 11,01 $), l'entreprise de Longueuil a acheté APPH, dont les marges sont plus élevées que celles de son acheteur, et a signé plus d'une entente avec Boeing. Il y a beaucoup de bénéfice à venir de certains contrats qui ne sont pas encore générateurs de revenus, juge la gestionnaire qui gère un fonds de sociétés québécoises. Les ventes du côté du secteur de la défense montrent des signes de faiblesse, alors que les gouvernements réduisent leurs dépenses militaires. Cela était attendu. Qui sait : la situation en Ukraine et en Irak pourrait amener de lucratives surprises pour cette division, dit Mme Décarie. Le titre a gagné 26,1 % en un an.

Le fabricant de suppléments alimentaires Atrium Innovations a terminé sa course avant la fin de parcours. L'achat de l'entreprise de Québec à 24 $ par le fonds d'investissement européen Permira a procuré un rendement de 34 %.

À la une

À surveiller: Open Text, BCE et D2L

09:09 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Open Text, BCE et D2L? Voici quelques recommandations d’analystes.

Investissement Québec renfloue les coffres de Goodfood

L’intervention d’IQ survient à un moment où les finances de la société montréalaise sont sous pression.

Bourse: Toronto évolue dans le rouge à la mi-journée

Mis à jour à 12:02 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS.Wall Street commence la semaine en repli.