Deux vedettes boursières, deux modèles technos


Édition du 14 Juin 2014

Deux vedettes boursières, deux modèles technos


Édition du 14 Juin 2014

CONSTELLATION SOFTWARE (Tor., CSU, 247,04 $)

Dans le coin gauche, la torontoise Constellation Software multiplie les acquisitions. Dans le coin droit, Avigilon, de Vancouver, comble une myriade de besoins pointus dans le domaine de la sécurité. Quel titre privilégient les analystes ?

Marchés de niche tous azimuts

Quand est arrivé le moment de baptiser l'entreprise, le nom n'a pas été tiré d'un chapeau. Le modèle d'affaires de Constellation Software consiste à acquérir de petites boîtes informatiques opérant sur des marchés verticaux. La constellation est ainsi formée d'une multitude de sociétés qui oeuvrent dans des secteurs aussi nichés que diversifiés : la gestion d'approvisionnement d'une cafétéria à la gestion de taxes municipales, aux abonnements d'un club de golf, etc.

Fondée en 1995 par son président actuel, le discret Mark Leonard, la société de Toronto fonctionne à la manière d'une société de gestion. Les entreprises acquises restent indépendantes, tandis que leurs flux de trésorerie sont dirigés vers l'acquéreur, pour financer de nouvelles acquisitions.

En 2013, Constellation Software s'est établie avec succès dans de nouveaux marchés, dont celui des bibliothèques scolaires, de la gestion événementielle et de la distribution de pneus. La société est désormais active dans 62 secteurs différents, et aucun de ses clients ne contribue à plus de 2 % de ses ventes annuelles.

« C'est un modèle d'entreprise fantastique », affirme Martin Ferguson, gestionnaire chez Mawer Investment Management, dont les fonds possèdent 11 % de Constellation.

Les logiciels sont spécialisés et essentiels pour les clients. Cette situation rend ces derniers captifs.

« Lorsque tous les employés d'une PME reçoivent la formation et développent leurs compétences pour un logiciel en particulier, l'entreprise ne voudra pas changer de fournisseur », souligne Pierre-Olivier Langevin, gestionnaire de portefeuille adjoint chez Medici, qui n'hésite pas à qualifier Constellation Software « d'entreprise fétiche ».

Mario Zaccardelli, gestionnaire de portefeuille pour Lombard Odier Gestion (Canada), apprécie la stratégie de l'entreprise qui lui assure « une bonne récurrence et une solide diversification des revenus, en provenance des secteurs public et privé. »

À la une

Le statut des feux de forêt qui menaçaient Fort McMurray est «sous contrôle»

Il y a 18 minutes | La Presse Canadienne

Alberta Wildfire indique que plus de 40 millimètres de pluie sont tombés sur l’incendie depuis le 16 mai.

Microsoft intègre l’IA générative directement dans ses PC

14:36 | AFP

Selon Microsoft, plus de 50 millions de «PC IA» seront vendus dans les douze mois à venir.

Intelligence artificielle et «tech durable» à l’honneur pour la 8e édition de VivaTech

13:51 | AFP

Pour sa 8e édition, le salon s’attend à une affluence au moins égale à 2023, soit 150 000 visiteurs.