Des blue chips trop imposantes pour croître?


Édition du 06 Décembre 2014

Au cours des dernières semaines, nous avons vécu la période de la publication des résultats financiers du trimestre qui s'est terminé le 30 septembre. Un constat me saute aux yeux à la lecture de certains d'entre eux : plusieurs mégaentreprises américaines, ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Unilever: un choix prudent dans une industrie attaquée

La multinationale anglo-néerlandaise est bien équipée pour durer grâce à sa culture à long terme.

À surveiller: Stornoway, Enghouse et Colgate-Palmolive

30/01/2018 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Stornoway, Enghouse et Colgate-Palmolive?

À la une

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

18/05/2019 | François Normand

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

La résilience de la Bourse surprend encore

BLOGUE. La confiance des consommateurs et le rebond des mises en chantier font espérer que l'économie tient bon.

Pourquoi Donald Trump s'attaque à la Chine

17/05/2019 | François Normand

BALADO - La Chine veut devenir numéro un en termes de qualité dans 10 secteurs clés à la base de l'économie américaine.