CN: combien ça coûte être trop achalandé?

Publié le 09/02/2018 à 14:08

CN: combien ça coûte être trop achalandé?

Publié le 09/02/2018 à 14:08

Par Stéphane Rolland

Victime de son succès, le Canadien National se retrouve avec un «beau problème», qui lui coûtera cher en 2018. Sur certaines lignes, le réseau du transporteur ferroviaire montréalais est trop achalandé pour répondre à la demande, ce qui va entraîner de coûteuses dépenses d’investissement.


En 2018, la direction prévoit que ses dépenses d’investissement atteindront 3,2 G$. C’est une hausse de 20%, qui amène ce chiffre à un sommet historique. Après quelques années stables, les dépenses font un bond, comme on peut le constater sur l’image ci-bas.


De ce montant, près de 700 M$ seront consacrés à régler le problème de capacité sur le réseau. Le plan prévoit l’ajout de 60 locomotives, des investissements dans les infrastructures ferroviaires et les gares de transport intermodales.


Dans ce contexte, les analystes financiers débattent à savoir si ces enjeux «temporaires» offrent une occasion d’acheter une entreprise de qualité à meilleur prix. Pour connaître leurs opinions, lisez L'action du CN est-elle une aubaine? Le texte a été publié dans notre Bulletin privilège, réservé aux abonnés.


 


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

Sur le même sujet

À surveiller: CGI, le CN et Whirlpool

25/07/2018 | François Pouliot

Que faire avec les titres de CGI, Facebook et de Whirlpool?

Le CN retire l'étiquette intérimaire à son PDG

Au terme d'une recherche à l'international, le Canadien National (CN) a finalement décidé que ...

À la une

La Banque du Canada demeurera prudente, malgré l'AEUMC

Édition du 20 Octobre 2018 | Mathieu D'Anjou

EXPERT INVITÉ. D'un point de vue macroéconomique, la conclusion d'un nouvel accord commercial avec les États-Unis et ...

L'aluminium canadien peine à trouver d'autres marchés

Édition du 20 Octobre 2018 | Pierre Théroux

C'est la première fois que l'industrie de l'aluminium fait face à des tarifs imposés par le gouvernement américain.

Blockchain: le premier bloc

BLOGUE INVITÉ. Est-ce que l'information actuelle répond aux questions des gestionnaires? Je dirais que non.