Cinq titres à surveiller (4 décembre)

Publié le 04/12/2009 à 12:46

Cinq titres à surveiller (4 décembre)

Publié le 04/12/2009 à 12:46

Que faire avec les titres de CGI, Cogeco Câble, George Weston, Logibec et Nokia ? Notre équipe de journalistes vous présente ce que les analystes pensent de leur évolution.

PLUS : À découvrir sur les marchés (4 déc)

CGI

Le titre de CGI s'est beaucoup apprécié depuis octobre 2008 : de 35 %, comparativement à 12 % pour le TSX 60 et à 17 % pour le Nasdaq. Compte tenu de cette progression, Paul Steep, analyste chez Scotia Capitaux, fait passer sa recommandation de performance " supérieure au secteur " à " semblable au secteur ". S'il croit encore au potentiel de croissance de l'impartiteur, il craint que son titre stagne à court terme. M. Steep maintient son cours cible un an à 16 $.

PLUS : Les gains de CGI reposent sur ses contrats

Cogeco Câble

L'achat, par Rogers, de 163 millions de dollars d'actions de Cogeco et de sa filiale Cogeco Câble n'est pas le prélude à une offre d'achat pour le câblodistributeur. L'intérêt de Rogers met en relief la valeur attrayante de l'action de Cogeco Câble, disent les analystes de RBC et de BMO. Le titre de Cogeco Câble s'échange à un ratio de 5,7 fois le bénéfice d'exploitation prévu en 2010, tandis que Shaw vient de payer l'équivalent de 10 fois pour un petit câblodistributeur de Hamilton.

George Weston

La société de la famille Weston dispose de 3,6 milliards de dollars de liquidités qu'elle pourrait investir dans les secteurs de la boulangerie et de l'épicerie d'ici 18 mois, selon l'analyste Winston Lee, de Credit Suisse. James Durran, de la Financière Banque Nationale, considère qu'au cours actuel, l'action de Weston offre une belle occasion de profiter du redressement de son épicier, Loblaw. M. Durran établit son cours cible d'un an à 75 $.

Logibec Groupe Informatique

Le fournisseur de services informatiques a affiché une bonne rentabilité à son trimestre clos le 30 septembre. Des mesures de réduction des coûts ont permis de redresser les marges bénéficiaires malgré une pression accrue sur les prix, indique Richard Tse, analyste à la Financière Banque Nationale. Plus solide, Logibec pourrait réaliser des acquisitions afin de renforcer sa présence aux États-Unis, croit M. Tse.

Nokia

Ne prenez pas le rendement de dividende de 3,9 % de Nokia pour acquis. L'analyste Gus Papageorgiou, de Scotia Capitaux, prévoit que le géant des télécommunications pourrait réduire son dividende prochainement. Selon l'analyste, Nokia verse généralement 40 % de son bénéfice en dividendes. Ce ratio approche les 70 % actuellement. Nokia pourrait abaisser son dividende annuel de 0,40 euro (0,52 $ US) à 0,27 euro (0,40 $ US).

PLUS : 2010, l'année du rebond des cellulaires ?

 

 

À la une

Ce projet de loi affectera toutes les entreprises

24/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Le projet de loi sur l’énergie que Pierre Fitzgibbon déposera d’ici le 7 juin sera structurant pour le Québec.

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

23/05/2024 | François Normand

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: les résultats des 7 magnifiques au 1T

24/05/2024 | lesaffaires.com

D'Apple à Nvidia, qui a dépassé les attentes ou déçu les marchés.