Cinq femmes au sommet: Tracy Robinson


Édition du 09 Mars 2022

Cinq femmes au sommet: Tracy Robinson


Édition du 09 Mars 2022

Par Catherine Charron

Tracy Robinson est devenue PDG du Canadien National le 28 février. (Photo: courtoisie)

CINQ FEMMES AU SOMMET. C’est sur ­Tracy ­Robinson, ancienne ­vice-présidente au marketing et aux ventes de son principal concurrent, le ­CP (CP, 94,08$), et ancienne présidente du projet d’oléoduc ­Coastal GasLink à ­TC Énergie (TRP, 70,54$), que le ­Canadien ­National (CN) a jeté son dévolu pour mener le transporteur ferroviaire, a annoncé l’entreprise le 25 janvier 2022.

Ayant passé pas moins de 27 ans chez la partie adverse, avant de faire un séjour au sein de la haute direction de ­TC Énergie, ­Tracy ­Robinson est une dirigeante «très compétente», soutient ­Walter ­Spracklin, de ­RBC ­Marchés des capitaux.

Abondant dans le même sens, ­Cameron ­Doerksen, de la Financière ­Banque ­Nationale, ajoute toutefois «que les investisseurs s’attendaient plutôt à un ­PDG ayant davantage d’expérience opérationnelle». L’analyste croit que la société est sur la bonne voie pour atteindre les cibles du plan stratégique qu’elle a présenté à l’automne 2021. Au cours du prochain exercice, le ­CN devrait enregistrer un taux de croissance de son ratio ­tonnes-milles commercial de moins de 5%, son bénéfice par action devrait grimper de 20%, et son ratio d’exploitation devrait s’établir à 57%. Le transporteur ferroviaire devrait générer 4 milliards de dollars (G$) en flux de trésorerie libre.

Ces projections sont prudentes si ­Walter ­Spracklin se fie aux tendances observées à la fin du quatrième trimestre de l’exercice 2021. D’autant que, malgré les nombreux défis qu’il a rencontrés au cours des derniers mois, comme les inondations en Colombie-Britannique, le ­CN est parvenu à dévoiler des résultats largement ­au-dessus de ses attentes.

Walter ­Spracklin révise donc à la hausse ses prévisions à l’égard de son bénéfice par action, notamment, qui passe de 6,80$ à 7$ pour l’exercice de 2022, mais ne touche pas à celle de l’exercice 2023, à 8$. Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement, et les revenus escomptés du ­CN sont relevés autant en 2022 qu’en 2023.

Consultez tous nos textes pour la Journée internationale des femmes

Avec les résultats satisfaisants au quatrième trimestre de 2021, cette nouvelle nomination, et la fin de son conflit avec ­TCI Fund ­Management, l’entreprise commence l’année du bon pied, c’est la raison pour laquelle ­Cameron ­Doerksen augmente son cours cible de 170 à 172$.

Sur le même sujet

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

12/08/2022 | Refinitiv

Voici les gagnants et les perdants du jour.

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

12/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

À la une

Pourquoi Taïwan est crucial pour votre entreprise

ANALYSE. Une guerre ou un blocus de l’île productrice de semi-conducteurs affecterait plusieurs entreprises au Canada.

Bourse: Wall Street termine en forte hausse, quatrième semaine de gains pour le Nasdaq

Mis à jour le 12/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

À surveiller: Canadian Tire, Linamar et Disney

12/08/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Canadian Tire, Linamar et Disney ? Voici quelques recommandations d’analystes.