Ce gestionnaire de Montréal réalise un 40e bon coup

Publié le 11/02/2019 à 11:49

Ce gestionnaire de Montréal réalise un 40e bon coup

Publié le 11/02/2019 à 11:49

Par Dominique Beauchamp

La Canadienne Solium Capital (SUM, 19,09$) est tombée dans l’œil de sa cliente Morgan Stanley qui offre rien de moins que 1,1 milliard de dollars ou une plus-value de 43% pour l’acheter.


L’offre de 19,15$ au comptant fait le bonheur de Stephen Takacsy, de Gestion d’actifs Lester qui double son argent en deux ans dans le spécialiste des logiciels de conformité financière.


«C’était notre quatrième plus important placement et aussi la 40e offre d’acquisition pour un titre en portefeuille depuis 2006», indique le responsable du Fonds d’actions canadiennes Lester.

Stephen Takacsy, de Gestion d'actifs Lester, a vu 39 de ses placements s'envoler dans des offres d'acquisitions depuis 2006. (Photo: courtoisie)


Le gestionnaire apprécie les PME dans l’ombre ou ignorées qui offrent une valeur cachée. Ce type de placement représente habituellement les deux tiers du portefeuille.


Relisez Ce gestionnaire a du flair pour repérer des proies


Étant donné le risque plus élevé proprea aux PME, le gestionnaire de Montréal cible des sociétés peu endettées qui dégagent des revenus récurrents ou de bons flux de trésorerie.


Solium rencontre ce critère puisque l’entreprise de Calgary comptait une encaisse nette de 95 millions de dollars américains ou de 1,60$US par action.


Morgan Stanley offre l’équivalent de cinq fois les ventes pour le fournisseur de logiciels en tant que services, précise Robert Young, de Canaccord Genuity,


Même si l’analyste espérait encore mieux que 19,15$ pour Solium, en fonction d’autres transactions dans l’industrie et un grand nombre d'acheteurs naturels, il juge tout de même que l’offre de Morgan Stanley est juste.


Morgan Stanley procure à Solium 35% de ses revenus.


Les actionnaires détenant 19% des actions se sont déjà engagés à déposer leurs actions.


 


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

À la une

Est-ce la tâche du gouvernement de sauver nos sièges sociaux?

BLOGUE INVITÉ. Le gouvernement doit tout faire pour éviter que certaines entreprises dites stratégiques soient vendues.

Que faut-il savoir sur Huawei?

Les consommateurs apprécient ses appareils, mais les États s'inquiètent de la proximité entre l'entreprise et Pékin.

À surveiller : Loblaw, BRP et Blackberry

Que faire avec les titres de Loblaw, BRP et Blackberry? Voici quelques recommandations d’analystes.