Carl Icahn augmente sa participation dans Herbalife

Publié le 29/08/2016 à 11:48

Carl Icahn augmente sa participation dans Herbalife

Publié le 29/08/2016 à 11:48

Par AFP

(Photo: 123rf.com)

Le milliardaire activiste américain Carl Icahn a annoncé vendredi soir avoir augmenté sa participation dans la société américaine de compléments alimentaires et de produits minceur Herbalife (NY., HLF), au centre d'une bataille très médiatisée depuis plusieurs années avec un autre investisseur, Bill Ackman.

«Aujourd'hui j'ai acheté 2,3 millions d'actions supplémentaires. Je continue de croire en Herbalife: c'est un bon modèle qui crée un grand nombre d'emplois», a indiqué Carl Icahn dans un communiqué.

Dans un document transmis séparément au gendarme boursier américain (SEC), il dit contrôler désormais 20,78% du capital, contre 18,32% lors d'un précédent pointage mi-juillet.

Plus tôt dans la journée, Bill Ackman avait à l'inverse assuré sur la chaîne de télévision CNBC que Carl Icahn cherchait à réduire sa participation, ce que l'intéressé a démenti. 

«Tout à fait au contraire de ce que Bill Ackman a dit à la télévision aujourd'hui, je n'ai jamais donné d'ordre à (la banque) Jefferies pour vendre nos titres Herbalife», indique Carl Icahn dans son communiqué. 

Ces déclarations permettaient à l'action Herbalife de rebondir d'un peu plus de 4% dans les échanges électroniques suivant la clôture de Wall Street, après avoir perdu 2,31% en séance suite aux affirmations de Bill Ackman. 

Herbalife, fondée en 1980, écoule dans plus de 80 pays ses substituts de repas et ses barres énergétiques sur le modèle de Tupperware, c'est-à-dire par un réseau de distributeurs qui pratiquent cette activité à domicile.

Elle a suscité ces dernières années de nombreuses passes d'armes très médiatisées entre Bill Ackman et Carl Icahn. 

Le premier a longtemps mené campagne en affirmant que la société était une fraude pyramidale et gagnait de l'argent non en vendant ses produits aux particuliers, mais en recrutant sans cesse de nouveaux revendeurs obligés d'acquérir ces produits. Il avait parié jusqu'à un milliard de dollars sur son effondrement boursier. Carl Icahn avait au contraire pris la défense de l'entreprise.

Après une enquête, la commission fédérale du Commerce (FTC) avait finalement jugé que la manière de fonctionner d'Herbalife n'est pas frauduleuse.

La société n'en était toutefois pas sortie totalement blanchie. La FTC avait demandé des modifications du modèle d'activité de l'entreprise, qui va devoir différencier plus clairement ses acheteurs et ses vendeurs, et a aussi accepté de payer 200 millions de dollars de compensation à ses membres.


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

10 choses à savoir lundi

Il y a 56 minutes | Alain McKenna

Réfléchissez moins, vivez plus vieux. 10 ans de pannes pour la Californie, la Norvège s'enfonce dans le pétrole.

Comment surmonter les obstacles à votre bonheur au travail?

BLOGUE. Le bonheur, nous en rêvons tous. Voici un truc génial pour enfin le tutoyer au bureau.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

06:51 | LesAffaires.com et AFP

Les investisseurs misent sur un accord sino-américain.