Cannabis: l'euphorie avant les effets secondaires

Publié le 27/03/2017 à 14:45

Cannabis: l'euphorie avant les effets secondaires

Publié le 27/03/2017 à 14:45

Par Dominique Beauchamp

La nouvelle était attendue depuis les élections de Justin Trudeau et les producteurs s’y préparaient aussi, mais le dépôt d’ici le 10 avril du projet de loi pour légaliser la marijuana récréative au Canada fait flamber les titres en Bourse.

Les treize producteurs déjà en Bourse gagnent de 1 à 13%, après l’annonce par Radio-Canada que le gouvernement libéral soumettra son projet de loi au parlement d’ici deux semaines, ce qui préparera le terrain pour le début des ventes commerciales du cannabis récréatif en juillet 2018.

La doyenne Canopy Growth(WEED, 10,87$), avec une valeur boursière de 1,7 milliard de dollars a gagné 11%, le 27 mars. Cronos(MJN) a fait encore mieux avec un gain de 13%. 

Le titre de la plus récente venue, la Gatinoise Hydropothecary (THCX, 1,87$) a explosé de 170% depuis à son entrée en Bourse les 21 et 22 mars. 

«L’échéancier dévoilé correspond tout à fait à nos attentes. La concrétisation du projet de loi devrait évidemment soulever tous les titres», indique Neil Maruoko, de Canaccord Genuity, qui a amorcé le suivi de l’industrie il y a deux semaines.

L’analyste prévient toutefois qu’une fois l’euphorie initiale passée, l’industrie pourrait traverser une période de flottement qui pourrait faire vivoter les titres jusqu’à ce qu’on connaisse les règles provinciales qui encadreront l’industrie.

Le fédéral confiera vraisemblablement la gestion de la distribution et même l’établissement des prix aux provinces, ce qui risque de complexifier le portrait pour les producteurs.

Les producteurs établis dans plusieurs provinces et ceux dont les coûts seront les plus faibles auront l’avantage puisque les prix de vente risquent de baisser une fois que les nombreux producteurs produiront à pleine capacité.

M. Muruoka préfère donc les titres offrant des stratégies différenciées telle que Aurora Cannabis(ACB, 2,48$) dont la capacité de production à la fine pointe de la technologie est appelée à exploser.

Son titre est aussi moins chèrement évalué que son industrie en fonction d’une mesure qui estime sa capacité financière à mener ses projets d’expansion.

Par contre, l'analyste recommande de conserver les deux autres principaux producteurs Canopy Growth et Aphria(APH, 6,61$) en raison de leur évaluation déjà élevée.

Canopy se négocie à un multiple de 40 fois les revenus prévus cette année tandis qu’Aphria s’échange à un multiple de 148 fois les siens.

 

 


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Énergie 4.0: des centaines de milliards d'investissements

15/10/2019 | François Normand

L'industrie modernisera le réseau électrique en Amérique du Nord. Il y aura des gains, mais aussi des risques.

Informatique ambiante: la stratégie de Google se dévoile

15/10/2019 | Alain McKenna

BLOGUE. La flopée de nouveaux appareils de Google mise sur l’intelligence artificielle pour attirer les acheteurs.

Politique: quand le contenant prime sur le contenu...

15/10/2019 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Je suis avec un certain découragement la campagne électorale fédérale présentement en cours.