BRP: son rival s'envole à fort prix, mais pourrait devenir plus concurrentiel

Publié le 25/01/2017 à 11:04, mis à jour le 25/01/2017 à 17:24

BRP: son rival s'envole à fort prix, mais pourrait devenir plus concurrentiel

Publié le 25/01/2017 à 11:04, mis à jour le 25/01/2017 à 17:24

Par

Source: BRP

Le fabricant de motoneiges, motomarines, motos à trois roues et véhicules tout terrain BRP voit son rival Arctic Cat passer aux mains du géant de la défense Textron à fort prix.

Au cours offert de 18,50$US, Textron(TXT,46,73$US) paie en effet 13,2 fois le bénéfice d’exploitation prévu pour Arctic Cat(ACAT,18,55$US) en 2018, presque deux fois plus que l’évaluation de 7,3 fois dont bénéficie BRP.

L’action de l'ex-division des produits récréatifs de Bombardier, BRP(DOO, 27,38$) a réagi en gagnant 2% le 25 janvier; celle d’Arctic Cat a explosé de 41%.

Il ne faut pas célébrer trop vite, prévient toutefois Benoit Portier, de Desjardins Marché des capitaux.

La plus-value de 41,3% offerte par Textron est amplifiée par le fait qu’Arctic Cat est déficitaire. Son redressement devait s'étaler sur trois ans.

Textron est prête à payer le gros prix, car le holding industriel cherche à mieux concurrencer sa rivale américaine Polaris Industries(PII, 89.39$US) dans les véhicules militaires légers. La valeur attribuée à Arctic Cat a tout de même fait rebondir l'action de Polaris de 3,4%, mercredi.

Dans le segment récréatif, Textron fabrique déjà les véhicules tout-terrain Bad Boy et les voiturettes de golf E-Z-GO. Le conglomérat industriel est mieux connu pour ses avions Cessna et Bell Hélicoptère.

«Même si la transaction donne de la valeur aux véhicules tout terrain, elle créera aussi un concurrent plus solide qui pourrait éventuellement réduire la capacité de BRP à gagner des parts de marché dans la motoneige et les véhicules tout-terrain à plus long terme», explique M. Poirier.

L’analyste considère pour l'instant la transaction Textron-Arctic Cat assez neutre pour BRP. Il ne touche pas à sa recommandation d’achat ni à son cours cible de 33$.

Financièrement plus stable, Arctic Cat pourrait moins brader ses véhicules

Son collègue Derek Dley, de Canaccord Genuity, conserve aussi son cours cible et sa recommandation d’achat.

Même si Arctic Cat obtiendra des ressources fraîches pour accélérer la mise au point et la mise en marché de ses motoneiges et de ses véhicules côte-à-côte, le degré de concurrence ne devrait pas s’intensifier outre mesure.

Par contre, le prix payé par Textron appuie l’évaluation de 8,2 fois le bénéfice d’exploitation prévu en 2018 qu’il accorde à BRP.

Cameron Doersken, de la Financière Banque Nationale, s'inquiète peu, bien qu'Artic Cat deviendra un rival plus solide qu'avant.

"Textron est un grand groupe industriel diversifié alors que BRP conservera toute sa capacité d'innovation et son agilité", dit-il.

De plus, Arctic Cat  aura vraisemblement moins besoin de vendre ses produits à rabais pour les écouler maintenant qu’elle bénéficie de la stabilité d’un grand groupe industriel de 13 milliards de dollars américains.

"Il est possible que tous les acteurs bénéficient d'une modération de la guerre des prix", ajoute l'analyste.

M. Doersken maintient son cours cible de 30$.

 

À la une

Amazon déçoit avec des profits divisés par deux sur un an

Il y a 11 minutes | AFP

Amazon chute de 4,5% après la clôture de la bourse.

Facebook change de nom pour Meta

Mis à jour à 15:16 | AFP

La compagnie dirigée par Mark Zuckerberg en a fait l'annonce jeudi.

1 milliard $ par an pour les travailleurs menacés par la transition écologique

Il y a 51 minutes | La Presse Canadienne

Des milliers d’emplois pourraient être menacés à long terme par l’abandon des énergies fossiles au Québec.