Titres en action: Goodfood, Canada Goose, Sony, Twitter, Boeing...

Publié le 09/04/2019 à 06:58, mis à jour le 09/04/2019 à 15:44

Titres en action: Goodfood, Canada Goose, Sony, Twitter, Boeing...

Publié le 09/04/2019 à 06:58, mis à jour le 09/04/2019 à 15:44

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres
pour ne pas manquer de mise à jour)

Dans un marché en mode repli, le spécialiste des plats prêts à cuisiner Marchés Goodfood (FOOD, 3,28$) fait partie des titres plus spéculatifs que les investisseurs vendent mardi. L’action recule 5,7% mardi, creusant son déclin perte à 12% depuis le sommet récent du 3 avril. La société en forte croissance a presque triplé sa perte au deuxième trimestre malgré le bond de 133% de ses revenus. À l’instar d’autres analystes, Raveel Afzaal, de Canaccord Genuity, croit que l’entreprise de Saint-Laurent serait une cible d’acquisition pour un plus gros rival ou un épicier, dit-il dans un rapport qui amorce de suivi du titre le 6 avril. L’actionnariat de 56% des hauts dirigeants et le prix compétitif de 10,50$ de ses plats en moyenne lui plaisent aussi. Il fixe le cours cible à 5,40$ et en recommande l’achat spéculatif.

Le fabricant de parkas de luxe Canada Goose (GOOS, 65,10$) va annoncer mardi son intention d’ouvrir six nouveaux magasins, dont deux en Europe. Le titre progresse de 2,97%. Le détaillant compte ouvrir un magasin à Milan, en Italie et à Paris, ainsi qu’un autre aux États-Unis et trois autres au Canada. Le magasin de Milan sera situé sur l’artère commerciale Via della Spiga, dans le quartier de la mode de la ville, tandis que le magasin parisien se trouvera rue Saint-Honoré, qui abrite également certains des plus grands détaillants de luxe du monde. Le nouveau magasin américain sera à Minneapolis, au Minnesota, au centre commercial Mall of America. Les nouveaux emplacements canadiens seront à Toronto, au centre commercial CF Sherway Gardens, à Edmonton, au West Edmonton Mall, et à Banff, en Alberta. Canada Goose exploite actuellement 11 magasins.

L'action du fleuron japonais de l'électronique Sony bondissait de plus de 7% en début de séance à Tokyo, bénéficiant d'informations de presse selon lesquelles l'actionnaire Third Point serait sur le point d'élever sa part dans le groupe pour influer sur sa stratégie. Un quart d'heure après le début des échanges, le titre montait de 7,35% à 5158 yens, avant de revenir autour de 5.085 yens (+5,8%). En possédant plus de titres Sony, le milliardaire américain Daniel Loeb, à la tête de Third Point, pourrait, comme il en a l'habitude, mettre davantage de pression sur le groupe pour qu'il clarifie sa stratégie. Des actionnaires s'inquiètent ouvertement du fait que la locomotive du groupe que sont les jeux vidéo ne subisse un ralentissement à cause du fait que la console PlayStation 4 se vend un peu moins parce qu'elle arrive en fin de cycle et que la suivante est espérée. En dehors du jeu, quels seraient les relais de croissance, s'interrogent-ils.

Twitter(TWTR, 34,86$US) a décidé lundi de réduire à 400 le nombre de comptes auxquels on peut s'abonner chaque jour, contre 1000 précédemment, pour mieux lutter contre les spams, ces messages indésirables envoyés automatiquement par des comptes fantômes. «S'abonner, se désabonner, s'abonner, se désabonner. Qui fait cela ? Les spammers. Du coup, nous modifions le nombre de comptes que vous pouvez (commencer à) suivre pour le faire passer à 400 contre 1000 par jour. Ne vous inquiétez pas, tout ira bien», a écrit sur son compte @TwitterSafety le réseau social, qui s'est lancé depuis quelques mois dans un grand ménage pour assainir sa plateforme. Un nombre élevé d'abonnements dans un temps réduit pour un même compte est en effet souvent le signe que ledit compte est "fantôme" et géré automatiquement via un «bot» pour envoyer des spams.

L'action du constructeur aéronautique Boeing(BA, 374,52$US) a plongé hier à Wall Street et a pesé sur l'indice Dow Jones, dans le sillage de l'annonce d'une baisse de la production de l'avion vedette 737 MAX, dont la sécurité est en cause après deux accidents mortels. Le titre de Boeing a perdu 4,44%, pesant au passage sur l'indice Dow Jones Industrial Average (-0,32%), dont Boeing est un membre éminent. La production du 737 MAX, dont toute la flotte en service est clouée au sol depuis près de quatre semaines après deux accidents ayant fait 346 morts, va passer de 52 appareils par mois à 42, a annoncé Boeing vendredi après la clôture de Wall Stret, soit une baisse de 20%. Le constructeur est confronté désormais à un problème de logistique face à l'accumulation d'avions qui sortent des chaînes d'assemblage mais qu'il ne peut plus livrer.


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

Sur le même sujet

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

21/09/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Titres en action: Facebook, Amazon, Alphabet...

20/09/2019 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

OPINION Titres en action: Air Canada, Apple, General Motors...
19/09/2019 | AFP et La Presse Canadienne
Titres en action: AB InBev, Airbus, Facebook...
18/09/2019 | AFP et La Presse Canadienne
Titres en action: CannTrust, Apple, Boeing, Tesla...
17/09/2019 | AFP et La Presse Canadienne

À la une

Comment Trump alimente les tensions dans le golfe Persique

20/09/2019 | François Normand

ANALYSE - Le golfe Persique est une poudrière sur le point d'exploser; Washington en est en grande partie responsable.

La Bourse attend le prochain déclic

BLOGUE. Les bonnes données économiques et la Fed rassurent mais le test des profits et du conflit commercial approche.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

21/09/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.