Titres en action: Deutsche Bank, Logitech, UBS...

Publié le 22/01/2019 à 06:58, mis à jour le 22/01/2019 à 07:02

Titres en action: Deutsche Bank, Logitech, UBS...

Publié le 22/01/2019 à 06:58, mis à jour le 22/01/2019 à 07:02

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres
pour ne pas manquer de mise à jour)

L'action Deutsche Bank(DB, 9,14€) reculait nettement mardi à la Bourse de Francfort, pénalisée par une requête devant la justice allemande portant sur onze milliards d'euros d'indemnités et contestée par la première banque du pays. À 11H25 GMT, le titre cédait 3,68% à 7,69 euros, soit à nouveau près de son plus bas historique, dans un marché en baisse de 0,53%. Le cours de Deutsche Bank, qui a perdu plus de la moitié de sa valeur en 2018, reste sur un parcours positif de 10,4% depuis janvier, à la faveur de rumeurs sur une fusion avec sa dauphine Commerzbank. Deutsche Bank et la banque privée Hauck & Aufhäuser font l'objet d'une requête déposée devant le tribunal régional de Francfort par le cabinet d'avocats allemand Tilp, qui leur réclame 11 milliards d'euros pour son client Hafez Sabet, un ex-homme d’affaires de Stuttgart.

Le groupe suisse Logitech, spécialisé dans les accessoires informatiques, a relevé mardi ses prévisions de résultats après des résultats meilleurs qu'attendu pour le troisième trimestre, porté par les ventes de produits de vidéoconférence et d'accessoires pour tablettes. Pour l'ensemble de son exercice 2018/2019 décalé, le groupe s'attend désormais à un bénéfice opérationnel de l'ordre de 340 à 345 millions de dollars, contre 325 à 335 millions auparavant, a-t-il indiqué dans un communiqué, laissant toutefois sa prévision de ventes inchangée. Il table toujours sur une progression des ventes de l'ordre de 9 à 11% à taux de change constants. Le groupe, qui fabrique des souris et claviers pour ordinateur, a vu son bénéfice opérationnel grimper de 22% sur le troisième trimestre, à 143 millions de dollars.

La banque suisse UBS a pratiquement quintuplé son bénéfice net sur l'exercice 2018, à 4,9 milliards de dollars, a-t-elle annoncé mardi, ses résultats se situant toutefois au-dessous des attentes pour le dernier trimestre. Comme d'autres banques, UBS avait vu ses résultats grevés en 2017 par la réforme fiscale américaine, mais en excluant cet effet, son bénéfice net pour l'ensemble de l'année 2018 s'inscrit tout de même en hausse de 25%, a-t-elle précisé dans un communiqué. Son directeur général, Sergio Ermotti, a évoqué des «conditions globalement difficiles» sur l'année écoulée, marquée par de vifs soubresauts des marchés, soulignant cependant la bonne tenue des affaires de la banque.

Sur le même sujet

À surveiller : SNC-Lavalin, Cogeco et Intel

15/01/2021 | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de SNC-Lavalin, de Cogeco et d’Intel? Voici quelques recommandations d’analystes.

À surveiller: Couche-Tard, Barrick Gold et Canadian Western Bank

11/01/2021 | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres d’Alimentation Couche-Tard, Barrick Gold et Canadian Western Bank?

À la une

Vers la création d'un troisième parti à Washington?

15/01/2021 | François Normand

ANALYSE — L'histoire américaine est parsemée de tiers partis ou de candidats indépendants lors des présidentielles.

Étude WOW 2020: les champions de l'expérience client en temps de pandémie

15/01/2021 | Kévin Deniau

ÉTUDE WOW 2020. Les Aliments M&M et Simons arrivent en tête de liste.

#Onestouvert, un mot-clic au secours des restaurateurs

15/01/2021 | Catherine Charron

L'expression «est venue d’un franchisé à bout de souffle qui voulait juste faire entendre qu’il était ouvert »