Titres en action: Canadian Tire, Lowe's, Target, Starbucks, Siemens, BASF...

Publié le 20/11/2018 à 07:01, mis à jour le 20/11/2018 à 12:56

Titres en action: Canadian Tire, Lowe's, Target, Starbucks, Siemens, BASF...

Publié le 20/11/2018 à 07:01, mis à jour le 20/11/2018 à 12:56

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:


(Repassez nous lire de temps à autres
pour ne pas manquer de mise à jour)


 


Canadian Tire (CTC.A, 150,23$) fléchit de 1,5% en matinée, un recul que Jim Durran de Barclays attribue au climat morose entourant le commerce de détail à la suite des résultats décevants de Target (TGT, 69,55$US) aux États-Unis qui ont fait tomber son titre de 10%. Canadian Tire crée aussi la surprise en vendant 15,9 millions d’unités ou 7,4% du fonds immobilier à capital fermé (FPI) CT REIT (CRT.UN, 12,24$) qui lui rapportera 225M$. Cette vente n’est pas le prélude à un divorce du fonds puisque les magasins Canadian Tire lui procurent 93% des loyers annuels. Canadian Tire contibuera de détenir 75% du FPI. La transaction améliorera de 75% le nombre d’unités de CT REIT en circulation puisque le FPI émet aussi 65 M$ d’unités. «La vente démontre les multiples sources de financement à la disposition de Canadian Tire. La transaction respecte la stratégie de répartition du capital et la volonté du détaillant de conserver une cote d’investissement élevée», écrit l’analyste, qui maintient son cours-cible de 193$. 


Le détaillant américain Target (TGT, 70,33$US) a annoncé mardi un bénéfice de 622 millions $US ou 1,17 $US par action au troisième trimestre. Son bénéfice ajusté s'est chiffré à 1,09 $US par action, soit 2 cents US de moins par action que les prédictions des analystes interrogés par la firme Zacks Investment Research. Target a généré 17,82 milliards $US en revenus trimestriels, soit un peu plus que les recettes attendues par Wall Street. Les revenus des magasins comparables se sont améliorés de 5,3%, soit un sixième trimestre consécutif de croissance à ce chapitre. Il s'agit aussi de la meilleure performance de Target en 13 ans.


Le géant américain de la rénovation résidentielle Lowe's (LOW, 88.09$US) a engrangé un profit de 629 millions $ US ou 78 cents US par action au troisième trimestre. Son bénéfice ajusté s'est chiffré à 1,04 $ US par action. Les analystes interrogés par la firme Zacks Investment Research attendaient un profit de 97 cents US par action. Les revenus trimestriels de Lowe's ont atteint 17,42 milliards $ US, tandis que les experts prédisaient des recettes de 17,33 milliards $US. Le titre de Lowe's est en chute de 2 pour cent depuis le début de l'année, mais en progression de 14% sur douze mois.


La chaîne américaine Starbucks (SBUX, 67,91$US), qui a ouvert en septembre son premier café en Italie, à Milan (nord), a annoncé mardi trois autres cafés avant la fin de l'année et un projet de 10 à 15 nouveaux points de vente chaque année dans la péninsule. À la suite de «l'accueil positif» reçu par le premier Starbucks à Milan, le groupe américain veut ouvrir deux autres cafés dans la capitale lombarde et un troisième à l'aéroport de Milan-Malpensa avant la fin de l'année. Ensuite, «notre ambition est de réussir à ouvrir 10 à 15 nouveaux points de vente par an dans les prochaines années dans les principales villes italiennes», a déclaré Roberto Masi, directeur de Starbucks pour l'Italie, cité dans le communiqué.


L'industriel allemand Siemens (SIE, 99,81€) a annoncé mardi avoir décroché un contrat de 1,54 milliard d'euros (2,3 G $) pour renouveler les rames d'une ligne centrale du métro de Londres, la «Picadilly Line». La filiale Mobilité de Siemens fournira 94 trains climatisés et d'un seul tenant d'ici 2023 pour cette ligne dont les métros datent des années 1970, précise le groupe dans un communiqué. En remportant ce contrat, l'Allemand Siemens Mobility a coiffé au poteau le français Alstom, avec qui il est en passe de fusionner, ainsi que le canadien Bombardier et le japonais Hitachi.


Le géant allemand de la chimie BASF (BAS, 67,46€) a annoncé mardi vouloir mettre un fort accent sur la Chine, tablant sur une croissance soutenue de la deuxième économie mondiale pour accroître ses bénéfices à l'avenir. Le groupe de Ludwigshafen envisage d'agrandir un site existant à Nanjing, dans l'est du pays, et de construire en même temps une nouvelle usine de produit chimiques de taille à Zhanjiang, une ville portuaire méridionale, afin de tirer profit des velléités chinoises de détenir environ 50% du marché mondial des produits chimiques d'ici 2030. «Nous voulons générer de la croissance là où celle-ci se produit en ce moment», a déclaré Martin Brudermüller, le patron de BASF, devant la presse. Après avoir investi environ 16,5 milliards de dollars à Nanjing, le groupe compte en dépenser quelque 15 milliards $ de plus pour son nouveau site, a-t-il ajouté.


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Titres en action: Shopify, Huawei, Ericsson, Boeing...

Mis à jour à 15:15 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Titres en action: Norsk Hydro, Novartis, Boeing...

Mis à jour le 18/03/2019 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

OPINION Titres en action: Imperial Oil, Air Canada, Apple, Tesla...
Mis à jour le 15/03/2019 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Titres en action: Hexo, Shell, Airbus, Google...
Mis à jour le 14/03/2019 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Titres en action: Aurora, Empire, Spotify, Boeing, Adidas...
Mis à jour le 13/03/2019 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

L'accès à la propriété: la quadrature du cercle

BUDGET FÉDÉRAL. Ottawa introduit un nouveau programme d’aide pour les premiers acheteurs et améliore le RAP.

Budget fédéral: des indices sur les thèmes de la campagne électorale

Sans surprise, le déficit atteint 14,9G$ pour l'année financière qui se termine et grimpera à 19,8G$ en 2019-2020.

Budget fédéral: l'aide au journalisme se concrétise

BUDGET FÉDÉRAL. La principale mesure demeure le crédit d’impôt de 25 % sur les coûts de la main-d’œuvre.