Titres en action: BHP, Danone, HSBC...

Publié le 19/02/2019 à 06:54, mis à jour le 19/02/2019 à 07:14

Titres en action: BHP, Danone, HSBC...

Publié le 19/02/2019 à 06:54, mis à jour le 19/02/2019 à 07:14

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres
pour ne pas manquer de mise à jour)

Le groupe minier anglo-australien BHP a publié mardi un bénéfice net semestriel en hausse de 81% par rapport à la même période de l'exercice précédent, où il avait été plombé par une lourde charge liée à une réforme des impôts aux États-Unis. Lors des six premiers mois de son exercice décalé, le groupe a dégagé un bénéfice net de 3,7 milliards de dollars, à comparer avec les 2 milliards enregistrés au premier semestre de l'exercice précédent, dont le bilan reflétait la charge de 1,8 milliard de dollars découlant d'une réforme fiscale américaine. Le bénéfice sous-jacent, indice préféré par le numéro un mondial et qui exclut les éléments exceptionnels, est cependant ressorti en baisse de 8% entre juillet et décembre en raison d'une série de difficultés opérationnelles dans ses mines. Il s'est établi à 3,7 milliards de dollars, contre 4 milliards un an plus tôt, en dessous des attentes des experts. «C'est un résultat mou», a déclaré à l'AFP David Lennox, expert de Fat Prophets, en expliquant que le recul des matières premières avait aussi joué.

Le boycott au Maroc et la baisse des ventes de lait maternisé en Chine ont pesé sur les résultats annuels du groupe alimentaire Danone, qui a toutefois estimé mardi que la situation devrait s'améliorer au cours de l'année 2019. Le bénéfice net a chuté de 4,1% en 2018, à 2,35 milliards d'euros (3,5G$), tandis que le chiffre d'affaires stagnait à 24,65 milliards, sous l'effet de taux de change défavorables et d'une campagne de boycott des produits Danone au Maroc, selon un communiqué. Au quatrième trimestre 2018, les ventes ont reculé de 2,1%, avec une chute de 35% au Maroc, où une campagne contre la «cherté de la vie», visant le lait Danone mais aussi les stations-service Afriquia et l'eau minérale Sidi Ali, accusés de positions hégémoniques, a remporté une large adhésion l'an dernier.

Le géant bancaire HSBC a annoncé mardi un bond de 30% de son bénéfice net au cours d'une année 2018 marquée par un dernier trimestre difficile, avec la guerre commerciale sino-américaine et les incertitudes liées au Brexit en toile de fond. Le groupe basé à Londres mais actif à travers le monde et particulièrement en Asie, a déclaré vouloir tenir ses objectifs financiers malgré tout alors même que «les perspectives économiques internationales deviennent plus imprévisibles». HSBC reste vulnérable à toute crise qui découlerait de ces deux dossiers sensibles, préviennent les analystes. De manière générale, le groupe s'est prévalu d'une performance solide en 2018. Le résultat net part du groupe est ressorti à 12,608 milliards de dollars contre 9,683 milliards l'année précédente. Le bénéfice avant impôt s'est élevé à 19,9 milliards de dollars, en hausse de 16% sur un an. Le bénéfice ajusté avant impôt est lui en hausse de 3%.

Le constructeur d'automobiles japonais Honda a annoncé mardi son intention de fermer en 2021 son usine de Swindon au Royaume-Uni, une menace sur environ 3.500 emplois et un nouveau coup dur pour le pays sur fond de difficile Brexit. «C'est une décision terrible pour Swindon et le Royaume-Uni», a réagi le ministre britannique des Entreprises Greg Clarg dans une déclaration publiée peu après. En confirmant une information qui circulait depuis lundi, Honda justifie sa décision brutale par la nécessité de revoir son modèle de production dans un contexte mouvant du marché mondial de l'automobile. Le siège européen de Honda restera en Grande-Bretagne, a précisé le groupe dans un communiqué.

Sur le même sujet

À surveiller: Cogeco, Goodfood, Suncor

Que faire avec les titres de Cogeco, Goodfood et Suncor? Voici quelques recommandations d’analystes.

À surveiller: Telus, Microsoft, Loblaw

28/10/2020 | lesaffaires.com

Que faire avec les titres de Telus, Microsoft et Loblaw? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Appui des actionnaires d'Alstom au rachat de Bombardier Transport

11:02 | AFP

Kim Thomassin de la CDPQ et Serge Godin de CGI deviendront des administrateurs d'Alstom.

À surveiller: Cogeco, Goodfood, Suncor

Que faire avec les titres de Cogeco, Goodfood et Suncor? Voici quelques recommandations d’analystes.

Shopify double presque ses revenus au troisième trimestre

Il y a 43 minutes | La Presse Canadienne

Les entreprises qui ont décidé de se concentrer davantage sur leurs efforts en ligne lui ont permis de bondir.