Titres en action: Cominar, Ford, Nike, Amazon...

Publié le 10/01/2019 à 06:57, mis à jour le 10/01/2019 à 12:24

Titres en action: Cominar, Ford, Nike, Amazon...

Publié le 10/01/2019 à 06:57, mis à jour le 10/01/2019 à 12:24

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres
pour ne pas manquer de mise à jour)

Le fonds de placement immobilier Cominar(CUF.UN, 12,07$) débute l’année en force, son titre ayant gagné 3,8%, dont 1% jeudi matin. Le propriétaire immobilier en mode relance bénéficie du récent plafonnement des taux à long terme qui font moins concurrence au rendement de 6% de sa distribution. De plus, les achats d’initiés se poursuivent. Un nouveau membre du conseil, Zachary George, a acheté 19 M$ d’unité à 11,86$ chacune entre les 2 et 7 janver, rapporte le Globe&Mail. Le 3 janvier, un autre  administrateur, René Tremblay, a acheté 248 000$ d’actions à 11,57 $ chacune.

Le constructeur américain Ford(F, 8,72$US) a annoncé jeudi une vaste réorganisation de ses activités en Europe qui se traduira par des suppressions d'emplois, qu'il n'a pas chiffrées, afin de relancer une compétitivité jugée insuffisante. «L'amélioration des coûts structurels sera soutenue par une réduction des emplois excédentaires à travers toutes les fonctions», a déclaré l'entreprise dans un communiqué, en annonçant démarrer des consultations avec les organisations syndicales. «Ford a pour objectif de réduire ses coûts de main-d'oeuvre, autant que possible, à travers des départs volontaires en Europe et va travailler étroitement avec les partenaires sociaux et les autres parties prenantes pour atteindre cet objectif», affirme le groupe. Le deuxième constructeur américain, qui souffre depuis des années d'une perte de parts de marché et d'une rentabilité insuffisante en Europe, affirme vouloir «renouer avec la rentabilité à court terme».

La Commission européenne a annoncé jeudi avoir ouvert une «enquête approfondie» sur le traitement fiscal appliqué à l'équipementier sportif américain Nike(NKE, 76,59$US) aux Pays-Bas, pour déterminer s'il viole le droit européen en matière d'aides d'Etat. «Les Etats membres ne devraient pas autoriser les entreprises à mettre en place des schémas complexes leur permettant de réduire indûment leur bénéfice imposable, ce qui leur confère un avantage injustifié par rapport à leurs concurrents», a déclaré la commissaire européenne à la Concurrence Margrethe Vestager, citée dans un communiqué. L'enquête porte sur le traitement fiscal accordé à deux sociétés du groupe Nike basées aux Pays-Bas, en charge de développer, promouvoir et enregistrer les ventes des produits Nike et Converse en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, explique la Commission. Ces deux sociétés ont obtenu des licences d'utilisation de droits de propriété intellectuelle en échange de redevances payées à deux entités néerlandaises du groupe Nike actuellement non imposables aux Pays-Bas.

Le géant américain de la distribution Amazon(AMZN, 1659,42$US) a signé un «accord commercial» de sept ans qui lui donne accès au capital du Français Balyo, spécialiste de l'autonomisation des chariots de manutention, a indiqué jeudi Balyo dans un communiqué. L'annonce de cet accord, couplée à une prévision de hausse de chiffre d'affaires de 40% en 2018 à 23,3 millions d'euros (35,5M$CA) pour Balyo, a fait bondir l'action à la Bourse de Paris. Le titre de la société basée à Ivry en région parisienne gagnait 33% jeudi en milieu de matinée à 4,15 euros. Selon l'accord, Amazon pourra acquérir jusqu'à 29% du capital de Balyo, en fonction du niveau de ses commandes de machines à la PME française. Ce niveau maximal que pourra atteindre Amazon correspond à 300 millions d'euros de commandes.


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

Titres en action: Apple, HSBC, Pier 1...

06:52 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Titres en action: Pages Jaunes, Canopy Growth, Canopy Rivers...

17/02/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

À surveiller: Bombardier, Fortis et Great-West

Que faire avec les titres de Bombardier, Fortis et Great-West?

10 choses à savoir mardi

Les rues piétonnières séduisent. Ces applis facturent même une fois effacées. Ce bracelet vous protège des micros!

L'IA tue impitoyablement nos jobs. Voici comment!

CHRONIQUE. Non, l'intelligence artificielle n'est pas synonyme de progrès, mais de dévastation pour l'emploi.