Titres en action: Canada Goose, Berkshire, Sears...

Publié le 31/05/2018 à 06:41, mis à jour le 31/05/2018 à 17:45

Titres en action: Canada Goose, Berkshire, Sears...

Publié le 31/05/2018 à 06:41, mis à jour le 31/05/2018 à 17:45

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:


La médiatisation de l’ouverture des deux premiers magasins Canada Goose (GOOS, 54,68$) en Chine et les perspectives optimistes fournies par son PDG sur le potentiel du marché chinois ont fait décoller le titre du fabricant inonique des parkas en duvet de luxe. L’action a gagné 6,6%, le 31 mai, atteignant un nouvelle altitude depuis son entrée en Bourse.


General Motors a annoncé d'un investissement de 2,25 milliards de dollars du groupe japonais Softbank dans la filiale du constructeur américain dédié aux véhicules autonomes.


Sears Holding, qui chapeaute les magasins Sears et Kmart, a fait part d'une perte nette de 424 millions de dollars au premier trimestre et d'une baisse de ses ventes à magasins comparables de 11,9%, prévoit d'en fermer 72 "dans un futur proche". Il comptait en février environ 1.000 établissements.


La holding du milliardaire Warren Buffett, Berkshire Hathaway a confirmé à la chaîne d'informations financières CNBC avoir proposé d'investir, sous condition, 3 milliards de dollars dans Uber, une offre qui ne s'est pas concrétisée.


Le géant du détail Costco (COST, 199,64$US) publie ses résultats en fin de séance. Le titre du détaillant est en hausse soutenue depuis le début de l'année, et ça pourrait se poursuivre, les analystes étant fort optimistes quant au dernier trimestre. Le consensus table sur un bénéfice par action entre 1,68$US et 1,70$US.


Deux grandes chaînes de magasins à un dollar présentent leurs plus récents résultats en même temps. Dollar General (DG, 96,52$US) et Dollar Tree (DLTR, 96,35$US). Les analystes sont optimistes, le consensus faisant état d'un bénéfice par action à 1,40$US pour la première, et de 1,23$US pour la seconde.


La marque d'articles sportifs Lululemon (LULU, 105,63$US) est elle aussi attendue avec le sourire par les analystes, plus tard aujourd'hui. Les analystes prévoient un bénéfice par action à 0,46$US, avec des ventes en magasins en hausse d'un peu plus de 12 pourcent. On s'attend à un premier trimestre solide de sa part.


Les ennuis s'accumulent pour Deutsche Bank: la filiale américaine de la banque allemande a été classée par la Federal Deposit Insurance Commission (FDIC), l'organisme de garantie des dépôts bancaires, dans la liste des banques dont les vulnérabilités menacent leur survie, a indiqué jeudi à l'AFP une source proche du dossier. Cette décision est un coup dur pour le nouveau PDG Christian Sewing, qui essaie de relancer, via une cure d'austérité et un recentrage sur l'Europe, la première banque allemande actuellement en grande difficulté.


Le patron d'Uber, Dara Khosrowshahi, a confirmé mercredi à CNBC continuer à se préparer pour une entrée en Bourse en 2019.


À surveiller


Notre journaliste spécialisé François Pouliot a détaillé hier pour vous 3 analyses spécifiques dans notre rendez-vous quotidien des À surveiller:


- Kinder Morgan Canada (KML, 15,95$): l'impact de Trans Mountain


- Banque Laurentienne (LB, 45,38$): de nouveaux problèmes


- Banque Scotia (BNS, 77,83$): bons résultats




 


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

La résilience de la Bourse surprend encore

BLOGUE. La confiance des consommateurs et le rebond des mises en chantier font espérer que l'économie tient bon.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

18/05/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

À la une

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

18/05/2019 | François Normand

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

La résilience de la Bourse surprend encore

BLOGUE. La confiance des consommateurs et le rebond des mises en chantier font espérer que l'économie tient bon.

Pourquoi Donald Trump s'attaque à la Chine

17/05/2019 | François Normand

BALADO - La Chine veut devenir numéro un en termes de qualité dans 10 secteurs clés à la base de l'économie américaine.