Titres en action: Amazon, Nestlé, Starbucks (et 70 autres...)

Publié le 26/07/2018 à 06:36, mis à jour le 26/07/2018 à 06:51

Titres en action: Amazon, Nestlé, Starbucks (et 70 autres...)

Publié le 26/07/2018 à 06:36, mis à jour le 26/07/2018 à 06:51

© lesaffaires.com

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:


(Repassez nous lire de temps à autres
pour ne pas manquer de mise à jour)


C'est toute une journée qui se prépare en Bourse aujourd'hui, alors que pas moins de 74 des sociétés composant l'indice S&P 500 se préparent à dévoiler leurs résultats du second trimestre. Ça comprend American Airlines, Comcast, McDonald's et Starbucks. Mais le titre le plus surveillé par les analystes est...


Amazon(AMZN, 1863,61$US), le géant du commerce en ligne voit la valeur de son titre flirter avec un record, à quelques heures de la présentation de résultats que les analystes anticipent comme très positifs. Le consensus fixe le bénéfice par action à 2,48$US, sur des revenus pour les trois mois établis à 53,47 milliards $US. À titre comparatif, au même trimestre l'an dernier, Amazon a généré un BPA de 0,40$US sur des revenus de 38G$US.


Le constructeur d'automobiles japonais Nissan(1039 yens, 12,22$) a annoncé jeudi une chute de 14% sur un an de son bénéfice net au 1er trimestre de l'exercice 2018/19, du fait d'un repli de 1,6% de ses ventes en valeur. Le gain net trimestriel s'est établi à 115,8 milliards de yens (1,36 G$CA) sur des ventes de 2716 milliards. Le résultat d'exploitation a dévissé de 29%, les moindres recettes se conjuguant à des coûts d'approvisionnement plus élevés. Le nombre de véhicules Nissan vendus dans le monde au cours des mois d'avril à juin a reculé de 3% à 1,31 million d'unités. Les ventes en volume ont reflué en Amérique du Nord (-9,5%) et en Europe (-12,7%). En Chine, en revanche, elles ont augmenté de 6,9% à quelque 336.000 unités, ce qui a élevé sa part du marché local à 5%.


L'action Ipsos(IPS, 26,76€) chutait de plus de 8% jeudi matin à la Bourse de Paris, pénalisée par les résultats en baisse du groupe au premier semestre publiés la veille. À 5h30 (09H30 GMT), le titre perdait 8,27% à 26,86 euros, dans un marché en hausse de 0,80%. Le groupe français d'études et de sondages a publié un chiffre d'affaires au deuxième trimestre «dans la tendance du premier trimestre», a estimé le courtier Gilbert Dupont. Ipsos a réalisé un chiffre d'affaires de 419 millions d'euros (639,5 M$CA) au deuxième trimestre, en baisse de 5,6%. Sur l'ensemble du semestre, le groupe a vu son chiffre d'affaires reculer de 5,7% à 786 millions d'euros.


Nestlé(NESN, 81,36 francs suisses), qui a amorcé un repositionnement de son vaste portefeuille de produits, a fait état jeudi d'une accélération plus marquée que prévu de sa croissance au premier semestre, en particulier aux Etats-Unis et en Chine. Le groupe suisse, visé par le fonds activiste Third Point qui le pousse à accélérer sa transformation, a publié un bénéfice en hausse de 19% sur un an, à 5,8 milliards de francs suisses (5 milliards d'euros) tandis que son chiffre d'affaires a progressé de 2,3%, à 43,9 milliards de francs. Sa croissance organique, l'indicateur clé pour jauger sa performance, a elle atteint 2,8%, a précisé le groupe dans un communiqué, dépassant les prévisions. Les analystes interrogés par l'agence suisse AWP l'attendaient en moyenne à 2,5%.


La chaîne de cafés américaine Starbucks(SBUX, 51,62$US) publie ses résultats du troisième trimestre aujourd'hui. Les attentes pour les trois mois se terminant au 30 juin placent le bénéfice par action à 0,60$US, ce qui pourrait être dépassé vu les attentes un peu moins élevées pour ce trimestre. Le titre est en baisse de près de 12% depuis le mois de mai.


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

À la une

Nous sommes vulnérables à une nouvelle crise financière

ANALYSE - «Sommes-nous plus en sécurité qu'en 2008? Oui, mais nous ne le sommes pas assez.» - Christine Lagarde du FMI.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/03/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?

Bourse: que penser du nouveau signal de récession?

BLOGUE. Le risque de récession augmente, mais le signal de l'inversion des taux divise encore les financiers.