Titres en action: Tesla, Baidu, Bombardier...

Publié le 03/07/2019 à 07:00, mis à jour le 03/07/2019 à 07:11

Titres en action: Tesla, Baidu, Bombardier...

Publié le 03/07/2019 à 07:00, mis à jour le 03/07/2019 à 07:11

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres
pour ne pas manquer de mise à jour)

Tesla(TSLA, 224,55$US), le constructeur de voitures électriques, porté à bout de bras par Elon Musk, a livré un nombre record de voitures au deuxième trimestre dans un marché automobile plutôt en berne aux États-Unis entre janvier et juin. Ça permet à son titre de bondir de plus de 7% dans les échanges avant l'ouverture des marchés, ce matin. Tesla a fait beaucoup mieux que ne le prévoyaient les analystes en livrant 95 200 véhicules (dont 77 550 Model 3), là où les analystes s'attendaient plutôt à 91 000. Le constructeur a produit un peu plus de 87 000 véhicules lors de ce trimestre écoulé. Tesla n'a pas donné de détail sur la ventilation géographique mais l'essentiel de ses ventes se fait toujours aux États-Unis. Ces résultats étaient plus ou moins en ligne avec les attentes des analystes.

Robin Li, fondateur et PDG de Baidu(BIDU, 119,35$US), le moteur de recherche dominant en Chine, a été aspergé d'eau mercredi par un inconnu lors d'une conférence sur l'intelligence artificielle à Pékin. Cet événement de deux jours, réunissant développeurs et entreprises, est l'occasion pour la firme chinoise de présenter ses dernières innovations technologiques dans le secteur. Évoquant à la manière des célèbres conférences d'Apple les percées de Baidu dans le domaine des voitures intelligentes, Robin Li a été brièvement interrompu sur scène par un individu qui lui a vidé une petite bouteille d'eau sur la tête. «C'est quoi ton problème?», a-t-il alors lancé en anglais à l'inconnu, qui disposait d'un badge d'accréditation. L'incident, qui n'a duré que quelques secondes, a semblé dans un premier temps faire partie de la présentation, avant que la sécurité n'intervienne afin d'évacuer l'intrus.

La demande pour l'A220 devra être au rendez-vous pour qu'Airbus puisse prendre sous son aile des travailleurs de Bombardier(BBD, 2,15$) qui pourraient se retrouver sans gagne-pain d'ici à ce que la production des CRJ ne cesse. C'est ce qu'affirme le président-directeur général de la Société en commandite Airbus Canada, Philippe Balducchi, qui espère néanmoins pouvoir participer aux efforts visant à récupérer cette main-d'oeuvre qualifiée. Après un an aux commandes du programme de l'avion initialement développé par Bombardier, Airbus prend ses aises à Mirabel, dans les Laurentides, où son empreinte s'agrandit alors que le géant européen souhaite accélérer la cadence de production de l'A220. Interrogé, mardi, au cours d'une entrevue téléphonique, M. Balducchi a expliqué qu'Airbus devra évaluer ses besoins de main-d'oeuvre avant de pouvoir dire si elle sera en mesure d'accueillir massivement de nouveaux employés.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

À surveiller: Banque Laurentienne, Dollarama, Costco

01/06/2020 | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres Banque Laurentienne, Dollarama et Costco? Voici quelques recommandations d’analystes.

À surveiller: Scotia, Innergex et Tesla

27/05/2020 | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de Scotia, Innergex et Tesla? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

À surveiller: Lyft, Air Canada et Dollarama

Il y a 17 minutes | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Lyft, Air Canada et Dollarama? Voici quelques recommandations d'analystes.

Les ventes de voitures ont chuté de 44% en mai au pays

Il s’agit malgré tout d’une amélioration comparativement à l’effondrement de 74,6 % du marché en avril.

Bourse: Wall Street monte à l'ouverture

Il y a 25 minutes | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le redémarrage économique des États-Unis stimule la bourse.