Titres en action: Sportscene, Aimia, Microsoft...

Publié le 19/07/2019 à 07:09, mis à jour le 19/07/2019 à 07:17

Titres en action: Sportscene, Aimia, Microsoft...

Publié le 19/07/2019 à 07:09, mis à jour le 19/07/2019 à 07:17

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres
pour ne pas manquer de mise à jour)

Le Groupe Sportscene(SPS, 6,39$) a affiché jeudi un bénéfice net en baisse de 25 pour cent pour son troisième trimestre, même si ses revenus ont progressé de 14,1 pour cent, alimentés notamment par ses acquisitions et les ventes de sers restaurants ouverts depuis au moins un an. L'exploitant de l'enseigne La Cage_Brasserie sportive a en outre annoncé le retour de son dividende, qui avait été suspendu dans les derniers mois, une décision qu'il a imputée à la progression «soutenue» de ses résultats financiers, sa «solide» situation financière et ses liquidités disponibles. Les revenus consolidés de Sportscene ont atteint 31,6 millions $ pour le trimestre clos le 26 mai, par rapport à 27,6 millions $ pour la même période l'an dernier. Cette progression a été attribuée à une hausse des restaurants comparables, à l'acquisition de Moishes et l'ouverture d'un nouveau restaurant La Cage à Gatineau, qui a connu «un succès immédiat et dépasse les attentes» de l'entreprise. Malgré tout, les investissements qu'ont nécessité l'ouverture du restaurant de Gatineau et le démarrage de la nouvelle enseigne À Domicile ont pesé sur le résultat net de l'entreprise. Sportscene a ainsi réalisé un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 1,1 million $, soit 13 cents par action, ce qui se comparait à un profit net de 1,5 million $, ou 17 cents par action, pour la même période un an plus tôt. Sportscene a précisé que l'intégration du steakhouse Moishes, acquis au deuxième trimestre, progressait de façon «très satisfaisante». Le nouveau dividende de 15 cents par action sera versé le 21 août aux actionnaires inscrits en date du 2 août.

Grupo Aeromexico est en train de réévaluer son partenariat avec Aimia(AIM, 3,84$), une nouvelle tuile pour la société d'analyse de la fidélisation des consommateurs, qui est déjà confrontée à un conflit avec certains de ses actionnaires. La compagnie aérienne mexicaine a expliqué qu'elle «réévaluait tous les aspects de sa stratégie de fidélisation de la clientèle». Aeromexico détient une participation de 51,9 pour cent dans PLM Premier, qui gère Club Premier, le programme de fidélisation de la compagnie aérienne. Aimia détient la participation restante dans l'exploitant du programme. La ligne aérienne a indiqué qu'elle cherchait à minimiser son recours à PLM Premier et à assurer une transition sans faille le plus rapidement possible. Aimia s'est dite déçue par les commentaires d'Aeromexico et a qualifié le partenariat de PLM Premier d'«extrêmement fructueux». Elle a ajouté qu'elle maintiendrait ses droits en vertu des divers accords contractuels relatifs à son investissement commun dans PLM. Le contrat conclu avec Aeromexico est valide jusqu'en 2030. L'année dernière, la société montréalaise a rejeté une offre de 180 millions $ US présentée par Aeromexico pour obtenir sa participation dans PLM Premier.

Le groupe informatique Microsoft(MSFT, 136,42$US) a une nouvelle fois vu ses résultats tirés par le nuage au quatrième trimestre de son exercice décalé et a fait beaucoup mieux que prévu par Wall Street. Pour le trimestre clos fin juin, le bénéfice net est ressorti à 13,2 milliards de dollars contre un peu moins de 9 milliards sur la même période de l'année précédente, selon un communiqué de Microsoft publié jeudi. Le bénéfice par action ressort à 1,71 dollar, contre seulement 1,21 dollar attendu en moyenne par les analystes. Le chiffre d'affaires est également très supérieur aux attentes à 33,7 milliards de dollars là où les analystes attendaient un peu moins de 33 milliards. L'action du groupe gagnait plus de 1% lors des échanges électroniques suivant la clôture du marché. Les résultats de Microsoft ont été une nouvelle fois tirés par les services aux entreprises et en particulier, l'offre de stockage dématérialisée du géant informatique, où il est en concurrence frontale avec Amazon entre autres. Le chiffre d'affaires du segment «intelligent cloud» a bondi de 19% à 11,4 milliards de dollars par rapport à la même période de l'exercice précédent, soit quasiment un tiers du chiffre d'affaires total.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

Sur le même sujet

Titres en action: CIBC, Hasbro, Google...

Mis à jour le 23/08/2019 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Titres en action: Pembina Pipeline, Google, Amazon...

Mis à jour le 22/08/2019 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

OPINION Titres en action: Amazon, Disney, Facebook...
Mis à jour le 21/08/2019 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Titres en action: Baidu, Bayer, Transat...
Mis à jour le 20/08/2019 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Titres en action: Intact, Medidata, Nintendo...
Mis à jour le 19/08/2019 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Climat : attention aux certitudes et aux peurs irrationnelles

24/08/2019 | François Normand

ANALYSE - Les certitudes des climatosceptiques et la panique de la «collapsologie» minent la lutte pour le climat.

10 choses à savoir cette fin de semaine

24/08/2019 | Alain McKenna

Voici 10 nouvelles parues cette semaine à (re)découvrir.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

24/08/2019 | lesaffaires.com

Que faire avec les titres de Stella-Jones, BRP et Bombardier? (Re)voici quelques recommandations d'analystes.