Titres en action: Aurora, Fiera Capital, Ubisoft...

Publié le 16/05/2019 à 06:54, mis à jour le 16/05/2019 à 07:05

Titres en action: Aurora, Fiera Capital, Ubisoft...

Publié le 16/05/2019 à 06:54, mis à jour le 16/05/2019 à 07:05

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:


(Repassez nous lire de temps à autres
pour ne pas manquer de mise à jour)


Aurora Cannabis(ACB, 11,67$) augmente ses réserves en prévision de la légalisation des produits comestibles et des produits dérivés du cannabis, à l'automne prochain, mais insiste sur le fait que cela n'interrompra pas la croissance de ses ventes et sa marche vers la rentabilité. La production devrait atteindre 25 000 kilogrammes au cours du trimestre en cours, qui prendra fin le 30 juin, mais une portion non précisée sera retenue hors du marché, a indiqué mercredi le directeur financier du producteur, Glen Ibbott. «Ce que nous essayons de faire, c'est de tirer des leçons des défis vécus par l'industrie l'année dernière et du lancement initial de la légalisation _ nous devons absolument disposer de réserves suffisantes pour lancer ces produits correctement», a-t-il expliqué lors d'une conférence téléphonique pour discuter des résultats financiers du troisième trimestre de l'entreprise. «Donc, si cela implique de gruger un peu le chiffre d'affaires du quatrième trimestre pour garnir les stocks, dans de nouveaux produits, alors c'est ce que nous ferons.» Les pénuries d'approvisionnement et la lente ouverture des magasins de cannabis dans certaines régions du Canada ont miné l'industrie depuis la légalisation de la consommation récréative du cannabis, en octobre. Ottawa a indiqué que les produits alimentaires contenant du cannabis et les concentrés de cannabis seraient légalisés en octobre, mais que le moment exact de l'approbation et de la vente des produits restait inconnu.


La société montréalaise de gestion de placement Fiera Capital(FSZ, 12,19$) a annoncé mercredi s'être entendue avec la Financière Foresters pour racheter sa filiale Gestion d'actifs Foresters pour une somme non précisée. Gestion d'actifs Foresters, une société de gestion de placements ontarienne spécialisée dans les placements institutionnels et les investissements guidés par le passif, comptait au 30 avril un actif sous gestion d'environ 10,5 milliards $. Cette acquisition devrait permettre à l'actif total des investissements guidés par le passif de Fiera Capital de dépasser le cap des 25 milliards $, a estimé cette dernière. Fiera Capital a l'intention d'incorporer les activités de Gestion d'actifs Foresters à ses activités canadiennes existantes. Certains gestionnaires de portefeuille des fonds de la filiale de Foresters demeureront au service de Fiera Capital après la clôture de la transaction.


L'action de l'éditeur français de jeux vidéo Ubisoft(UBI, 72,68€) plongeait de plus de 12% jeudi matin à la Bourse de Paris, lestée par des perspectives jugées décevantes pour 2020, malgré de bons résultats lors de son exercice décalé 2018/2019. Au cours de l'exercice qui s'est achevé en mars, le groupe a réalisé 2,029 milliards d'euros (3,05G$, soit +17,1% sur un an) de réservations nettes («net bookings»), l'indicateur de revenus mis en avant par les éditeurs de jeux vidéo. Une performance toutefois légèrement inférieure aux 2,05 milliards anticipés, mais qu'Ubisoft juge «record». En tout, le groupe a dégagé 100 millions d'euros de bénéfice net pour un chiffre d'affaires de 1,8 milliard d'euros lors de son exercice décalé 2018-2019, après application des nouvelles normes comptables, sans comparaison possible avec l'exercice précédent. Mais ce sont davantage les perspectives affichées par l'éditeur de jeux vidéo pour l'exercice à venir qui ont déçu le marché. «Pour l'exercice 2019/20, les dirigeants anticipent un net bookings de 2,185 milliards d'euros (soit une croissance de +7,7%) contre 2,272 milliards d'euros attendus par le consensus et un résultat opérationnel ajusté de 480 millions d'euros (+54% sur un an) contre 511 millions attendus, induisant une marge opérationnelle stable à 21,9% (contre 22,4% attendus), en dessous des attentes du consensus», ont relevé pour leur part les analystes d'Invest Securities. «Le management explique notamment ces prévisions par la sortie de nouveaux jeux au quatrième trimestre 2019/20 dont les effets sur les comptes du groupe ne seront pas perceptibles avant l'exercice suivant», ont-ils ajouté.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

Sur le même sujet

Titres en action: Banque TD, Best Buy, JPMorgan...

Mis à jour à 07:17 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Titres en action: Qualcomm, Intel, Boeing...

Mis à jour le 23/05/2019 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

OPINION Titres en action: Canopy Growth, BHP, McDonald's...
Mis à jour le 22/05/2019 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Titres en action: Dollarama, Amazon, Google, T-Mobile/Sprint...
Mis à jour le 21/05/2019 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention
18/05/2019 | lesaffaires.com

À la une

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

BILAN. Quels sont les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?

Transat: je ne pleurerai pas...

BLOGUE INVITÉ. On a fait grand cas de l'entente de négociations exclusives de 30 jours entre Transat et Air Canada.

La conviction d'investir à long terme

BLOGUE INVITÉ. Investir peut ressembler à un tour de montagnes russes. Il est important de tenir le coup.