Titres en action: Walmart, McDonald's, Facebook...

Publié le 15/05/2019 à 07:02, mis à jour le 15/05/2019 à 07:07

Titres en action: Walmart, McDonald's, Facebook...

Publié le 15/05/2019 à 07:02, mis à jour le 15/05/2019 à 07:07

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres
pour ne pas manquer de mise à jour)

Le géant américain de la distribution Walmart(WMT, 100,29$US) a annoncé envisager «sérieusement» une introduction en Bourse pour sa chaîne britannique de supermarchés Asda après l'échec retentissant de la fusion avec son concurrent Sainsbury's au Royaume-Uni. «Même si nous ne sommes pas pressés, je veux que vous sachiez que nous envisageons sérieusement d'aller vers une introduction en Bourse (...) afin d'assurer votre succès sur le long terme», a déclaré Judith McKenna, directrice générale de Walmart International, selon des propos rapportés par Asda. La dirigeante, qui chapeaute la chaîne britannique pour le compte de Walmart, s'adressait aux employés d'Asda lors d'un événement à Leeds (nord de l'Angleterre) mardi. Mme McKenna a toutefois ajouté que les préparatifs pour une entrée en Bourse «prendraient des années», relevant par ailleurs que la distribution «n'est pas un marché où le succès vient facilement».

Une nouvelle spécialité fait son entrée mercredi au menu des restaurants McDonald's(MCD, 198,01$US) en Autriche: l'assistance consulaire désormais proposée par la chaîne de fast-food aux citoyens américains en difficulté. L'ambassade américaine à Vienne a annoncé la signature d'un partenariat avec le roi de la restauration rapide prévoyant que les succursales de la marque en Autriche puissent épauler les voyageurs en détresse en les mettant en lien avec les services consulaires. «Les équipes (des restaurants McDonald's en Autriche) les assisteront en établissant le contact avec les services consulaires de l'ambassade américaine», explique la représentation diplomatique dans un message sur Facebook présentant ce «partenariat». Parmi les exemples cités figure le cas d'un passeport perdu ou volé ou encore l'assistance voyage en cas d'urgence.

Facebook(FB, 180,73$US) a annoncé mercredi restreindre l'usage de sa plateforme Live de vidéo en direct, dont s'est servi le tueur de Christchurch en Nouvelle-Zélande pour diffuser le massacre de 51 personnes dans des mosquées mi-mars. Le réseau social avait été très critiqué pour avoir tardé à interrompre la vidéo, dont des images s'étaient très rapidement répandues sur internet. Le groupe avait alors promis de revoir les conditions d'usage de Live mais sans prévoir de différer les diffusions. Désormais, les utilisateurs enfreignant les règles d'utilisation du réseau social, notamment celles proscrivant les «organisations et individus dangereux», n'y auront plus accès pendant un certain temps, et ce dès la première infraction. La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern a estimé qu'il s'agissait d'un «bon premier pas».

Sur le même sujet

À surveiller: Banque Laurentienne, Dollarama, Costco

01/06/2020 | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres Banque Laurentienne, Dollarama et Costco? Voici quelques recommandations d’analystes.

À surveiller: Scotia, Innergex et Tesla

27/05/2020 | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de Scotia, Innergex et Tesla? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

L'indemnité de départ de l'ex-patron de Bombardier mal reçue par une firme

Glass Lewis « remet en question » les « indemnités substantielles » octroyées à Alain Bellemare.

Repousser les limites

BLOGUE INVITÉ. La pandémie a été un laboratoire d’expérimentation exceptionnel pour plusieurs entreprises.

Projet de loi 61: accélérer des projets d'infrastructures

Des projets pourraient bénéficier de « mesures d’accélération », telles que des « procédures d’expropriation allégées».