Titres en action: Ford, Google, Alibaba...

Publié le 10/09/2019 à 07:02, mis à jour le 10/09/2019 à 07:09

Titres en action: Ford, Google, Alibaba...

Publié le 10/09/2019 à 07:02, mis à jour le 10/09/2019 à 07:09

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres
pour ne pas manquer de mise à jour)

Moody's a abaissé lundi la note de solvabilité financière de Ford(F, 9,54$US), jugeant que les investisseurs qui achèteront ses obligations risquent de ne pas être remboursés, en raison d'une vaste restructuration en cours qui devrait plomber ses bénéfices et ses liquidités. «Ford est en train de mener cette restructuration en position de faiblesse», justifie l'agence de notation qui a relégué la note de Ford dans la catégorie spéculative. «Ses liquidités et ses marges sont en dessous de nos attentes, et en dessous des performances de ses rivaux» directs. La note de solvabilité passe ainsi de Baa3 à Ba1 et est assortie d'une perspective «stable», c'est-à-dire que Moody's ne compte pas y toucher à moyen terme. Cette annonce était mal accueillie à Wall Street, où le titre dévissait de près de 4% dans les échanges électroniques suivant la clôture de la séance. Il avait terminé la séance sur un bond de 2,14%. Ford a annoncé en juillet un plongeon de ses bénéfices aux deuxième trimestre, à 148 millions de dollars, du fait d'une lourde charge de 1,2 milliard liée à sa cure d'austérité en cours en Europe et en Amérique du Sud.

Les ministres de la Justice de 50 États et territoires américains, démocrates comme républicains, ont lancé lundi une enquête préliminaire sur les pratiques commerciales de Google(GOOG, 1204,41$US) qui, avec Facebook, domine la publicité en ligne aux États-Unis. «Cette enquête n'est pas un procès. Il s'agit d'une enquête pour déterminer des faits. Pour l'heure, nous nous intéressons à la question de la publicité», a tenu à rappeler Ken Paxton, le procureur général du Texas, un républicain, qui s'est exprimé avec plusieurs de ses collègues sur le perron de la Cour suprême des Etats-Unis, à Washington. Tous les États et territoires américains participent à cette investigation, à l'exception de la Californie, où se situe le siège du numéro un mondial de la recherche en ligne et celui d'autres géants de la tech, et de l'Alabama. Des experts légaux de chacun des Etats participant à l'enquête coopéreront avec les autorités fédérales pour s'assurer que Google respecte bien la libre-concurrence, a précisé le bureau du ministre de la Justice du Texas. «En raison de la taille et de la portée de cette enquête, je pense qu'il faudra plusieurs semaines ou plusieurs mois avant de pouvoir réunir avec précision des faits permettant d'évaluer les pratiques de Google», a admis Leslie Rutledge, la procureure générale de l'Arkansas. Une demande d'information judiciaire a été transmise lundi au groupe californien.

Le charismatique Jack Ma tourne mardi la page de son aventure à la tête d'Alibaba(BABA, 177,78$US), l'entreprise qu'il a fondée en 1999, révolutionnant le commerce en ligne en Chine et marquant profondément l'économie du pays. L'ex-professeur d'anglais, qui célèbre par ailleurs mardi son 55e anniversaire, passera le flambeau à une équipe de dirigeants respectés dont Daniel Zhang, discret numéro deux du groupe. Jack Ma, l'une des personnalités les plus riches de Chine avec une fortune estimée à 41 milliards de dollars, a fait part de son envie de se consacrer à des projets philanthropiques comme l'éducation. Son départ marque le début d'une nouvelle ère pour une entreprise qui a surfé très tôt sur le fulgurant développement d'internet en Chine et cru à l'essor de la consommation intérieure du pays pour devenir un champion du commerce en ligne.


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

22/02/2020 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Titres en action: Magna, Electronic Arts, Uber, Vale...

21/02/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

Votre chaîne d'approvisionnement peut-elle résister aux virus?

22/02/2020 | François Normand

ANALYSE - Les chaînes d'approvisionnement sont vulnérables. Voici trois stratégies pour réduire les risques de rupture.

Titans techno: un peu trop tôt pour parler de fièvre

BLOGUE. Les parallèles avec la bulle dot-com de 2000 se multiplient. Voici quelques repères.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

22/02/2020 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.