Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

Publié le 06/09/2019 à 17:04

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

Publié le 06/09/2019 à 17:04

Par Martin Jolicoeur

(Photo: Getty Images)

BILAN. Quels sont les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine*, tant par leur progression que par leur recul ? 

 

XXXX 

LES GAGNANTS

Hexo (+11,96%) 

Après des semaines de recul affectant l’ensemble de l’industrie du cannabis, le titre de la québécoise Hexo (TSX, HEXO) a grimpé de près de 12% cette semaine. Le secteur connaît une période d’incertitude importante, marquée notamment par des allégations d’infiltration du crime organisé dans les activités de l’ontarienne CannTrust. Après des baisses importantes, les investisseurs semblent prêts à refaire confiance au secteur. À l’instar d’Hexo, d’autres producteurs de marijuana comme Canopy Growth (+11,06%), Neptune Solutions Bien-être (+6,88%) et Aurora Cannabis (+5,59%) ont aussi vu leur titre grimper. Au cours de la dernière semaine, l’action d’Hexo aura grimpé elle de 0,64$, ou de 11,96%, passant d’un cours de 5,35$ à 5,99$ l’action.

Mes derniers textes / me suivre sur Twitter 

 

Uni-Sélect (+9,64%)

Le titre d’Uni-Sélect (TSX, UNS) a grimpé de manière marquée cette semaine mettant un terme à presque six mois de déclin. Du 9 avril au 30 août dernier, l’action du distributeur de pièces automobiles a reculé de plus de 32%. Au deuxième trimestre, présenté le mois dernier, l’entreprise a présenté des ventes en baisse de 1% par rapport au même trimestre un an plus tôt, et des bénéfices par action ajustés de 0,25$US, tout juste sous les attentes moyennes des analystes (0,26$US). Cette semaine, l’action d’Uni-Sélect a gagné 0,21$, ou 7,81%, passant d’une valeur de 10,79$ à 11,83$.

 

Goodfood (+7,81%) 

La valeur de l’action de Goodfood (TSX, FOOD) a progressé de presque 8% cette semaine, après que sa direction eut annoncé une hausse de 125% de sa clientèle active en un an. Au 31 août dernier, Goodfood comptait 200 000 abonnés. Frederic Tremblay, analyste chez Desjardins, soutient qu’un rebond significatif des ventes se produit généralement au moment de la rentrée scolaire. Il recommande l’achat du titre, et fixe son cours cible à 4,50$. Depuis une semaine, le titre de la québécoise s’est apprécié de 0,21$, ou de 7,81%, progressant de 2,69$ à 2,90$ l’action. 

 

XXXX  

LES PERDANTS 


Reitmans Canada (-10,53%) 

Le détaillant Reitmans (TSX, RET.A) a vu son titre retraiter de plus de 10% cette semaine. Le 3 septembre, l’entreprise a présenté ses résultats du deuxième trimestre 2020, marqués par une diminution des ventes comparables, une baisse de la marge brute et une chute marquée de ses résultats d’exploitation. En outre, la société a enregistré une perte de 100 000$, comparativement à un bénéfice net de 10M$ à pareille date l’an dernier. Le 27 septembre, l’entreprise annonçait par ailleurs le départ prochain (13 septembre) de Jonathon Fitzgerald, président des enseignes Addition Elle et Penningtons depuis moins de deux ans. Son successeur n'a pas été désigné. Cette semaine, l’action de Reitmans a reculé de 0,30$, ou de 10,53%, passant d’un cours de 2,85$ à 2,55$ l’action.

 

Lightspeed POS (-6,67%)

En dépit de rumeurs voulant que Lightspeed (TSX, LSPD) parvienne à se qualifier pour faire son entrée au S&P/TSX le 20 septembre, son action a continué de reculer cette semaine comme c’est le cas depuis le 12 août dernier. Rappelons que ce jour-là, une douzaine d’actionnaires, dont la Caisse de dépôt et placement du Québec, le capital-risqueur iNovia et une douzaine de dirigeants, ont profité du sommet de 49,70$ pour vendre pour 200M$ d’actions de la société. À lui seul, le fondateur Dax Dasilva, a vendu plus de 40M$ de ses actions. Cette semaine, le titre de Lightspeed a donc encore perdu 2,84$, ou 6,67%, faisant retraiter sa valeur de 42,55$ à 39,71$ l'action. 

 

Restaurant Brands International (-4,88%)

Restaurant Brands International (TSX, QSR) a reculé de près de 5% cette semaine. L’entreprise de Toronto, propriétaire des chaînes Burger King et Tim Hortons notamment, semble souffrir de la décision de 3G Capital Partners, une société d’investissement privée du Brésil, de se départir de l’équivalent de 3G$US de ses actions depuis un mois. La vente de ces quelque 40 millions d’actions de Restaurant Brands a entraîné une réduction de sa participation dans l’entreprise. Cette dernière est passée de 41% à 31,2%. 3G Capital Partners est l’un des principaux partenaires de Berkshire Hathaway, de Warren Buffet, dans le capital de la multinationale Kraft/Heinz. Résultat : Restaurant Brand a vu la valeur de son titre fondre de 5,09$, ou de 4,88%, cette semaine. Ce faisant, son titre a reculé d’un cours 104,41$ à 99,32$ l’action.

 

Mes derniers textes / me suivre sur Twitter 

(*) La semaine boursière, telle qu’entendue dans cette chronique hebdomadaire, s’étend normalement de la clôture des marchés nord-américains du vendredi à celle du jeudi précédent la publication. On parle donc ici de la semaine contenue entre la fin de séance boursière du vendredi 30 août et celle du jeudi 5 septembre 2019.

À suivre dans cette section


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

Sur le même sujet

FNB: une bonne idée qui est allée trop loin?

BLOGUE INVITÉ. Cette innovation financière pourrait constituer une source d'opportunités pour les investisseurs valeur.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

Mis à jour le 11/05/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quelles sont les entreprises qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la semaine?

À la une

À surveiller: Mediagrif, Canopy Growth et Savaria

09:06 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Mediagrif, Canopy Growth et Savaria? Voici quelques recommandations d'analystes.

Canopy Growth rate la cible, le titre plonge

Mis à jour le 14/11/2019 | Denis Lalonde

Le titre de Canopy Growth termine la journée sur une chute de 14,27% à la Bourse de Toronto.

L'évaluation des investissements responsables relève du Far West

BALADO.Les investissements responsables sont là pour durer mais leur évaluation relève du Far West, dit François Bourdon