Banques : une occasion à long terme


Édition du 31 Octobre 2015

Les cours des banques ont fléchi de 5 % en 2015, malgré une hausse de 6 % de leurs bénéfices. L'évaluation de leurs titres reflète trop de pessimisme concernant l'effet sur leur rentabilité de la chute du pétrole et du ralentissement immobilier, ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Bourse: l'apport majeur des banques centrales au plus long marché haussier de l'histoire

07/02/2020 | Denis Lalonde

BALADO. Depuis quelques années, certaines banques centrales préfèrent titres boursiers aux devises étrangères.

De la souplesse pour affronter les vulnérabilités, dit la Banque du Canada

Elle veut mieux comprendre les compromis entre une baisse des taux à court terme et les cibles d’inflation à l’avenir.

À la une

Des repreneurs sur les bancs de l’école

Édition du 22 Janvier 2020 | Anne-Marie Tremblay

FORMATION MBA POUR CADRES ET DIRIGEANTS. Alors qu’on estime que plus de 40% des entrepreneurs au pays ...

Étudier en anglais, why not?

Édition du 22 Janvier 2020 | Anne-Marie Tremblay

FORMATION MBA POUR CADRES ET DIRIGEANTS. Alors que la majorité des PME du Québec tente d'exporter ...

MBA et PME, des lettres qui vont de mieux en mieux ensemble

Édition du 22 Janvier 2020 | Anne-Marie Tremblay

FORMATION MBA POUR CADRES ET DIRIGEANTS. Créés au tournant du 20e siècle pour aider les ...