Banques : 6 raisons qui justifient une évaluation plus élevée


Édition du 11 Novembre 2017

Banques : 6 raisons qui justifient une évaluation plus élevée


Édition du 11 Novembre 2017

Par D.B.

Au moment où certains se demandent si les banques ont d'autres gains à donner en raison des nouvelles restrictions hypothécaires ou du moins grand nombre d'achats d'actions forcés par les investisseurs étrangers qui avaient parié sur un recul, Scott Chan, de Canaccord Genuity, prend position. L'analyste relève l'évaluation des banques de 11,7 à 12,2 fois les bénéfices prévus dans 12 mois. Il hausse ses cours cibles d'un an pour les huit banques de 4 % à 6 %. Voici ses six arguments. 1- Les chances sont élevées que l'année 2017 se termine en force et que la prochaine soit meilleure que prévu grâce au bon volume des prêts et à l'amélioration des marges. 2- Moins de surchauffe immobilière diminue les risques d'une implosion. 3- Le cours du pétrole rebondit. 4- Le secteur bancaire américain, où les banques TD et Royale sont plus présentes, a offert de bons résultats récemment. 5- L'envolée des Bourses nourrit les divisions de gestion du patrimoine. 6- Le volume de négociations sur les marchés, les transactions et les financements augmentent. Au Québec, où le chômage, l'économie, la confiance des PME et le marché immobilier se portent mieux qu'ailleurs au Canada, la Banque Nationale voit son cours cible grimper de 62 $ à 66 $. La plus internationale des banques canadiennes, Banque Scotia, reste la préférée de M. Chan à court terme. Son cours cible passe de 88 $ à 92 $.

À la une

La partie n'est pas encore gagnée pour Saputo

10:53 | Jean Gagnon

BOUSSOLE BOURSIÈRE. Il est un peu tôt pour affirmer que la faiblesse du titre de Saputo est maintenant chose du passé.

Un bon test pour mesurer la qualité de vos entreprises

EXPERT INVITÉ. Une façon simple de mesurer la qualité d’une entreprise est de consulter l’évolution de son titre.

Bourse: Wall Street ouvre en baisse, froissée par des chiffres de l'emploi solides

Mis à jour à 10:11 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a également ouvert en baisse.