Banques : 6 raisons qui justifient une évaluation plus élevée


Édition du 11 Novembre 2017

Au moment où certains se demandent si les banques ont d'autres gains à donner en raison des nouvelles restrictions hypothécaires ou du moins grand nombre d'achats d'actions forcés par les investisseurs étrangers qui avaient parié sur un recul, Scott Chan, de Canaccord ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

À surveiller : Canadian Western Bank, Cominar et Freshii

08/03/2019 | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de Canadian Western Bank, Cominar et Freshii?

Les prêteurs non traditionnels gagnent du terrain

28/02/2019 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. Desjardins a émis 42% des prêts hypothécaires octroyés pour l'acquisition d'une propriété en 2018.

À la une

Nous sommes vulnérables à une nouvelle crise financière

23/03/2019 | François Normand

ANALYSE - «Sommes-nous plus en sécurité qu'en 2008? Oui, mais nous ne le sommes pas assez.» - Christine Lagarde du FMI.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/03/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?

Bourse: que penser du nouveau signal de récession?

BLOGUE. Le risque de récession augmente, mais le signal de l'inversion des taux divise encore les financiers.