À surveiller: WSP, Weston et Recipe

Publié le 09/04/2019 à 08:32

À surveiller: WSP, Weston et Recipe

Publié le 09/04/2019 à 08:32

Par Dominique Beauchamp

Weston (WN, 100,82$): un solde de pain frais irrésistible

 

Depuis que Loblaw (L, 66,48$) a annoncé l’échange de sa participation dans sa filiale immobilière en actions de sa société mère George Weston, l’action de société de portefeuille de la famille du même nom n’a pas suivi celles de ses filiales en Bourse.

Ainsi, le titre de Weston s’est apprécié de 6% alors que celui de Loblaw a gagné 26%.

Loblaw a échangé son intérêt de 61,6% dans la Fiducie de placements immobiliers Propriétés de Choix (CHP.UN, 14,12$) contre 27 millions de nouvelles actions de George Weston. Loblaw les a ensuite redistribuées à ses propres actionnaires minoritaires.

En somme, les actionnaires minoritaires de Loblaw ont échangé leur actionnariat indirect dans le fonds immobilier pour un autre dans Weston.

Les actionnaires de Loblaw ayant reçu des actions de Weston et qui n’en voulaient pas ont vendu, explique Mark Petrie, de CIBC Marchés mondiaux.

Les actionnaires de Weston qui ne voulaient pas détenir une participation accrue et directe dans le fonds immobilier ont aussi vendu.

Si bien que l’action de George Weston s’échange à fort rabais par rapport à la valeur de ses actifs en pièces détachées, soutient M. Petrie.

Weston possède 50,4% de Loblaw, 65,4% Propriétés de Choix et 100% du boulanger Weston Foods.

Un rabais plus grand qu’avant se justifie parce que Weston a désormais trois groupes d’affaires distincts et du capital excédentaire à déployer. Toutefois, la valeur négative accordée au boulanger Weston Foods est excessive, selon l’analyste.

Surtout que le pire est probablement passé pour la rentabilité déficiente du boulanger encore en redressement.

Weston a aussi l’intention de se diversifier davantage par acquisitions, ce qui crée aussi de l’incertitude. M. Petrie croit cependant que sa priorité reste le redressement du boulanger de Weston Foods. Tout futur achat cadrera avec ses compétences.

Même s’il augmente de 10 à 12% l’écart qui sépare la valeur de Weston de celles de ses actifs, il augmente son cours cible de 109 à 113$.

«Loblaw est plus facilement négociable en Bourse que Weston, mais le fossé d'évaluation de la deuxième est trop important pour être ignoré», écrit M. Petrie.

Il recommande de nouveau l’achat du titre de Weston qu’il voit s’apprécier de 12%.

Recipe (RECP, 26,25$): des flux de trésorerie libres en tête de la restauration

À suivre dans cette section


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

Titres en action: Air Canada, Alphabet, Dell...

06:54 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À surveiller: Bombardier, Fortis et Great-West

Que faire avec les titres de Bombardier, Fortis et Great-West?

OPINION Titres en action: Air Canada, Apple, HSBC, Pier 1...
18/02/2020 | AFP et La Presse Canadienne
Titres en action: Pages Jaunes, Canopy Growth, Canopy Rivers...
17/02/2020 | AFP et La Presse Canadienne
Titres en action: Chorus Aviation, Sun Life, Manuvie, Aurora...
14/02/2020 | AFP et La Presse Canadienne

À la une

À surveiller : Dollarama, Air Canada et Walmart

Il y a 33 minutes | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de Dollarama, Air Canada et Walmart? Voici quelques recommandations d’analystes.

10 choses à savoir mercredi

Avoir une auto nuit à votre santé. Ces logements flottants contre la pénurie? Comment relancer le Marathon de Montréal!

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

06:54 | LesAffaires.com et AFP

«La capacité de Wall Street à digérer l'avertissement d'Apple rassure.»