À surveiller: WSP Global, Shaw Communications et Crescent Point Energy

Publié le 15/01/2020 à 09:03

À surveiller: WSP Global, Shaw Communications et Crescent Point Energy

Publié le 15/01/2020 à 09:03

Par Jean Gagnon
Un casque de construction avec le logo de WSP.

(Photo: courtoisie)

Que faire avec les titres de WSP Global, Shaw Communications et Crescent Point Energy? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

 

WSP Global (WSP, 93,88 $): une fusion avec l’américaine AECOM ferait beaucoup de sens

Bloomberg révélait en fin d’après-midi lundi que WSP Global avait approché la société américaine AECOM, une entreprise de services d’ingénierie spécialisée dans les secteurs du transport, de la construction et de l’environnement, dans le but de fusionner avec elle.

Autant les représentants d’AECOM, dont le siège social est situé à Los Angeles, que ceux de WSP, se sont refusés à tout commentaire, note Benoit Poirier, analyste chez Desjardins. Et bien qu’il soit trop tôt pour se prononcer sur le résultat de cette approche, l’analyste n’en croit pas moins qu’une telle combinaison apporterait beaucoup de bénéfices à WSP.

Au cours des 24 derniers mois, AECOM a entrepris de grandes initiatives afin de diminuer le risque associé à son modèle d’affaires et pour améliorer le rendement sur le capital, explique l’analyste. Les principales initiatives concernent entre autres la vente de son segment de services en gestion pour une somme de 2,35 milliards $US qui sera complétée durant la deuxième moitié de 2020. Elles portent aussi l’intention de se retirer de plus de 30 pays et de se concentrer sur les régions qui présentent le moins de risques, ainsi que la décision de se départir de tous les projets exposant à un risque lié à la performance.

Lorsque ces initiatives seront complétées, AECOM reposera sur deux piliers, soit les services de design et de consultation et la gestion de la construction.

Selon l’analyste de Desjardins, WSP a beaucoup à gagner d’une fusion avec AECOM dans la mesure où la transaction serait bien structurée. La fusion créerait une des plus grandes entreprises d’ingénierie avec des revenus nets de 13 milliards de dollars.

L’analyste recommande d’achat de WSP, et son cours cible fixé à 91$ est déjà surpassé.

 

Shaw Communications (SJR.B, 25,88 $): la croissance des bénéfices pour l’année devrait être bonne


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

COVID-19: attention, trop de PME anticipent une reprise normale

03/04/2020 | François Normand

ANALYSE - La reprise sera très différente des précédentes, car il faut rétablir la confiance économique et sanitaire.

« No pain, no gain »

03/04/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Si investir en Bourse et y faire de l’argent était facile, tous les investisseurs seraient millionnaires.

Le dividende n'est pas une bouée de sauvetage

BLOGUE INVITÉ. Vous pourriez obtenir quelque chose qui pourrait ne pas être là lorsque la crise sera passée.