À surveiller: WSP Global, Fairfax et Loblaw

Publié le 02/07/2015 à 10:16

À surveiller: WSP Global, Fairfax et Loblaw

Publié le 02/07/2015 à 10:16

Par Dominique Beauchamp

Photo: Shutterstock

Que faire avec les titres de WSP Global, Fairfax Financial et Loblaw? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

WSP Global (WSP, 39,14$): un achat stratégique en Scandinavie

L’achat de la firme norvégienne de gestion de projets d’infrastructures et d’énergie Faveo est mineur, mais stratégique pour la société de génie-conseil WSP.

Faveo gonflera les effectifs de 1,2% et les revenus de moins de 1%, mais permettra à WSP de percer le marché convoité de la Norvège, tout en renforçant sa position en Suède.

Après la transaction et deux autres plus petits achats réalisés en Suède plus tôt en juin, WSP cumulera un effectif de 3800 ou 12% de ses employés en Scandinavie, en route pour son objectif de 5000 d’ici 2018, indique Leon Aghazarian, de la Financière Banque Nationale.

Ses quatre derniers achats, incluant la société-conseil en environnement Levelton en Alberta annoncée le 30 juin, totalisent 100M$, et ajouteront environ 130M$ à ses revenus et 2,3% à ses effectifs, estime M. Aghazarian.

L’analyste réitère sa recommandation d’achat et son cours-cible de 50$, pour un gain potentiel de 28%.

La société dirigée par Pierre Shoiry renforce sa position au moment où la Suède s’apprête à investir dans ses routes et ses infrastructures de transport, dit pour sa part Yuri Lynk, de Canaccord Genuity, qui établit son cours-cible à 48$.

Le titre est un achat parce que la société croît plus vite que son industrie, sans l’effet des acquisitions et verse le dividende le plus élevé de son industrie, soit 3,8%, dit-il.

Le recul de 13% du titre depuis le 12 mai offre une nouvelle occasion aux investisseurs d’acheter une entreprise qui affiche un croissance interne robuste, qui tire moins de 10% de ses revenus du secteur des ressources, qui profitera de la vente croisée de services après l’achat majeur de la Britannique Parsons Brinckerhoff et qui poursuit sa stratégie systématique d’acquisitions, énumère Maxim Sytchev, de Valeurs mobilières Dundee. Son cours-cible : 48$.

Fairfax (FFH, 628,10$): l’assureur peut absorber les pertes sur ses placements grecs


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Bourse: Wall Street en zone de correction

Mis à jour à 16:53 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a chuté de plus de 10% depuis ses récents sommets historiques.

Titres en action: Banque TD, WSP, Google, AB InBev...

06:53 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Les marchés se dirigent vers leur pire semaine depuis 2008

14:14 | AFP

Tokyo a donné le la avec une chute de plus de 2 % face aux menaces grandissantes que fait peser la crise sanitaire.