À surveiller: WSP Global, Cascades et BlackBerry

Publié le 26/09/2022 à 09:55

À surveiller: WSP Global, Cascades et BlackBerry

Publié le 26/09/2022 à 09:55

Par Jean Gagnon
Le logo de WSP

WSP a réalisé plusieurs acquisitions qui ont propulsé le cours de son action, mais il semble que sa dernière tentative ne se conclura pas avec succès. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de WSP Global, Cascades et BlackBerry? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

WSP Global (WSP, 152,38 $): une acquisition qui ne se réalisera probablement pas

La société de génie-conseils de Montréal a réalisé plusieurs acquisitions qui ont propulsé le cours de son action, mais il semble que sa dernière tentative ne se conclura pas avec succès. Il ne faut pas trop s’en inquiéter, rétorque toutefois Maxim Sytchev, analyste à la Financière Banque Nationale. La réaction de WSP devant cet échec pourrait constituer un bel exemple de sa capacité à bien gérer sa stratégie de fusions/acquisitions.

WSP ambitionnait de faire l’acquisition de RPS Group, une entreprise de 5000 employés dont le siège social est situé à Abingdon-on-Thames, au Royaume-Uni. Mais la société américaine Tetra Tech, de Pasadena, en Californie, vient de contrecarrer ses plans en déposant vendredi soir une offre supérieure d’environ 7,8% à celle de WSP.

Les dirigeants de la société montréalaise ont probablement vu venir le coup, car les actions de RPS se négociaient depuis le 23 août à un prix plus élevé que celui de l’offre de WSP.

«Que doit faire cette dernière?», se demande l’analyste. Bien que l’effet sur les bénéfices par action de WSP aurait été très intéressant, l’analyste croit toutefois que l’intégration aurait nécessité beaucoup de soins étant donné que le profil de revenus de RPS est quelque peu en déclin.

De plus, la direction est en constante discussion avec plusieurs autres cibles, et l’analyste ne doute aucunement que WSP pourra réaliser ses objectifs de croissance sans RPS, d'autant plus que cette occasion ratée laisse l'entreprise avec un faible endettement à la suite de sa récente émission d’actions, ce qui la positionne avantageusement compte tenu du contexte macroéconomique qui s’annonce incertain pour la prochaine année ou deux, note l’analyste.

Sa recommandation demeure à «surperformance», mais il réduit son cours cible de 188 $ à 181 $ pour tenir compte de la forte probabilité que l’acquisition de RPS ne se réalise pas. 

 

Cascades (CAS, 8,10 $): des problèmes techniques plombent le titre

Sur le même sujet

À surveiller: Lion Électrique, BlackBerry et Cogeco Communications

12/01/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Lion Électrique, BlackBerry et Cogeco Communications? Voici des recommandations d’analystes.

À surveiller: Couche-Tard, BlackBerry et Dollarama

22/12/2023 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Couche-Tard, BlackBerry et Dollarama? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Monique Leroux: notre productivité reflète notre manque d’ambition

Édition du 10 Avril 2024 | François Normand

TÊTE-À-TÊTE. Entrevue avec Monique Leroux, ex-patronne de Desjardins et ex-présidente du CA d'Investissement Québec.

Dette et déficit du fédéral: on respire par le nez!

19/04/2024 | François Normand

ANALYSE. Malgré des chiffres relativement élevés, le Canada affiche le meilleur bilan financier des pays du G7.

Budget fédéral 2024: «c'est peut-être un mal pour un bien»

19/04/2024 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Les nouvelles règles ne changent pas selon moi l'attrait des actions à long terme.