À surveiller: US Bancorp, Empire Company et La Baie d'Hudson

Publié le 16/09/2019 à 09:14

À surveiller: US Bancorp, Empire Company et La Baie d'Hudson

Publié le 16/09/2019 à 09:14

Par Jean Gagnon
Un bâtiment de la US Bancorp à Cincinnati

(Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de US Bancorp, Empire Company et Baie d’Hudson ? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

US Bancorp (USB, 56,08 $ US) : un leader de l’industrie

À la suite de la journée des investisseurs, Gerard Cassidy, analyste chez RBC Marchés des capitaux, conclut que la banque dont le siège social est au Minnesota demeurera au cours des prochaines années très rentable, bien diversifiée et continuera d’être un leader de l’industrie bancaire américaine.

La direction en a profité pour mettre à jour ses prévisions à long terme, ainsi que celles du troisième trimestre 2019. Elle abaisse d’abord ses prévisions de croissance à long terme qui passe de la fourchette de 6,0 % à 8,0 % établie en 2016 à 5,0 % à 7,0 %, note l’analyste.

Mais elle abaisse également ses prévisions de croissance des dépenses qui passent de la fourchette 3,0 % à 5,0 % à celle de 2,0 % à 4,0 %.

La direction hausse néanmoins son objectif de rendement sur le capital de la fourchette 13,5 % à 16,5 % à celle de 14,5 % à 17,5 %.

La direction a fait part d’un environnement difficile en ce qui concerne les taux d’intérêt, mais elle dit s’attendre toujours à une croissance à un chiffre dans la partie moyenne de la fourchette pour ses revenus d’honoraires.

La recommandation de l’analyste de la RBC est « sur-performance » et son cours cible est de 61 $ US. Sa recommandation repose entre autres sur le fait que US Bancorp a réalisé pour ses actionnaires au cours des 10 à 20 dernières années un des meilleurs taux de rendement annuel composés de l’industrie des banques commerciales américaines.

De plus, l’analyste constate que US Bancorp gère avec soin le capital de ses actionnaires. Année après année, elle leur retourne de 60 % à 80 % de ses bénéfices par voie de dividendes ou de rachats d’actions.

Empire Company (EMP.A, 36,01 $) : les marges brutes s’améliorent


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street plus optimiste sur le front sanitaire

Mis à jour le 10/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Cette semaine, le Dow Jones est monté de 0,96 %, le Nasdaq de 4,02 % et le S&P 500 de 1,76%.

L'affaire Trudeau-WE Charity: on ne lésine pas avec l'éthique

10/07/2020 | Jean-Paul Gagné

Une apparence de conflits peut en effet être aussi dommageable pour sa réputation qu’un véritable conflit d’intérêts.

Se former à l'ère du «nouveau normal»

Édition du 17 Juin 2020 | Philippe Jean Poirier

FORMATION. Les entreprises ont tout intérêt à profiter de la timide reprise de leurs ...