À surveiller: Uni-Sélect, Shopify, Corus Entertainment

Publié le 02/04/2020 à 09:38

À surveiller: Uni-Sélect, Shopify, Corus Entertainment

Publié le 02/04/2020 à 09:38

Par Denis Lalonde
Un mécanicien qui regarde sous le capot d'un véhicule.

(Photo: 123RF)

Que faire avec les titres d'Uni-Sélect, Shopify et Corus Entertainment? Voici quelques recommandations d'analystes. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

 

Uni-Sélect (UNS: 4,59$): les défis à venir sont déjà reflétés dans le titre

Uni-Sélect a annoncé mercredi qu’elle procédait à la mise à pied temporaire d’environ la moitié de ses employés et la fermeture temporaire du tiers de ses sites en raison de la pandémie de COVID-19. L’entreprise de pièces et de peintures automobiles compte 6000 employés au Canada, aux États-Unis et en Grande-Bretagne.

Cela a fait réagir l’analyste de Desjardins, Benoît Poirier, qui a abaissé son cours cible sur un an à 7,25$, lui qui était de 15$ auparavant. M. Poirier réitère toutefois sa recommandation de «conserver» le titre.

«Uni-Sélect ne devrait pas avoir de problème à rembourser sa dette, puisque les échéances sont à très long terme», écrit-il.

L’analyste croit que la crise forcera Uni-Sélect à suspendre son dividende et à réduire ses dépenses en capital (Capex) pour les exercices 2020 et 2021, ce qui devrait permettre à la société d’économiser 12 millions de dollars américains par année.

M. Poirier dit aussi réviser son cours-cible à la baisse pour refléter le fait que 28% de tous les sites d’Uni-Sélect fonctionnent sur des horaires réduits, alors que 7% fonctionnent sur une base très limitée. Tous les employés qui continuent de travailler ont quant à eux vu leurs heures réduites de 20%.

Avec toutes les mesures qui ont été prises, l’analyste s’attend à ce que la «croissance» organique décline de 24% en 2020, alors qu’il prévoyait précédemment une croissance nulle. En 2021, cette croissance devrait être de 14%.

M. Poirier croit que le niveau d’endettement élevé de l’entreprise et les défis à venir liés à la crise de la COVID-19 se reflètent déjà dans le cours «déprimé» du titre par rapport à ses pairs.

 

Shopify (SHOP., 345,85$US): en bonne position pour ressortir de la crise plus forte

Sur le même sujet

Corus reporte à juin la décision de son dividende

La société médiatique a indiqué qu’elle prendrait une décision au plus tard le 9 juin.

À surveiller: Aritzia, Metro et Corus Entertainment

13/01/2020 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres d'Aritzia, Metro Inc et Corus Entertainment? Voici quelques recommandations d'analystes.

À la une

Bâtisseur d'une PME, si vous ne voulez pas partir, lisez cela

Il y a 41 minutes | Sylvie Huard

BLOGUE INVITÉ. Donner les rênes de l’entreprise familiale à la relève ne se fait pas en claquant des doigts.

COVID-19: de l'aide pour les start-ups!

08:00 | Jean-François Venne

DÉFI START-UP. Si les gouvernements n'avaient pas aidé les start-ups, nombreuses sont celles qui n'auraient pas survécu.

Voici comment vous inscrire au Défi Start-Up

10:50 | Les Affaires

Pour participer au Défi Start-Up, rien de moins compliqué.