À surveiller: Uni-Sélect, Reitmans et Banque Nationale

Publié le 01/06/2017 à 09:22

À surveiller: Uni-Sélect, Reitmans et Banque Nationale

Publié le 01/06/2017 à 09:22

Par François Pouliot

Que faire avec les titres d'Uni-Sélect, Reitmans et Banque Nationale? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.


Uni-Sélect (UNS, 30,39$): une acquisition qui transforme l'entreprise


Desjardins Marché des capitaux renouvelle une recommandation d'achat.


La société annonce l'acquisition de The Parts Alliance, un distributeur de pièces d'auto en Grande-Bretagne. La société compte 161 magasins et 38 affiliés qui couvrent l'Angleterre, l'Écosse, Wales et l'Irlande.


Benoît Poirier souligne que l'entreprise est le second distributeur de pièces en Grande-Bretagne avec une part de marché de 7%. Il précise que le marché est le quatrième en importance en Europe et demeure très fragmenté.


SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT


L'analyste indique que la plupart des observateurs s'attendent à ce qu'il croisse dans les prochaines années, sous l'effet d'un parc automobile vieillissant et d'une nouvelle réglementation qui force l'inspection des véhicules de plus de trois ans.


Il note que le prix d'acquisition (265 M$ US) intervient à 9,7 fois le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA), alors que les pairs américains se négocient à 12 fois et qu'Uni-Sélect est à 10,5 fois. Le niveau d'endettement grimpe de 1,8 fois les BAIIA à 3,5 fois.


M. Poirier indique que l'acquisition ajoutera au bénéfice actuel d'Uni-Sélect et juge qu'elle vient transformer l'entreprise.


Dans l'attente de la conférence téléphonique, sa cible est maintenue à 38$.


L'achat britannique ajoutera rien de moins que 29% aux revenus et 25% au bénéfice d'exbloitation d'Uni-Sélect, révèle pour sa part Leon Aghazarian, de la Financikère Banque Nationale. L'analyste chiffre l'ajout au bénéfice par action à 10% parce que les marges de Parts Alliance sont inférieures à celles d'Uni-Sélect.


Pour l'instant, l'analyste de la FBN maintient son-cours de 40$, soit 9,7 fois  le bénéfice d'exploitation prévu en 2018.


Lisez Une acquisitions transformatrice



image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Est-ce la tâche du gouvernement de sauver nos sièges sociaux?

BLOGUE INVITÉ. Le gouvernement doit tout faire pour éviter que certaines entreprises dites stratégiques soient vendues.

Que faut-il savoir sur Huawei?

Les consommateurs apprécient ses appareils, mais les États s'inquiètent de la proximité entre l'entreprise et Pékin.

À surveiller : Loblaw, BRP et Blackberry

Que faire avec les titres de Loblaw, BRP et Blackberry? Voici quelques recommandations d’analystes.