À surveiller: Uni-Sélect, Groupe CGI, et Nike

Publié le 26/07/2022 à 09:30

À surveiller: Uni-Sélect, Groupe CGI, et Nike

Publié le 26/07/2022 à 09:30

Par Dominique Beauchamp

Nike (NKE, 108,61 $ US): des stocks à écouler et des marges sous pression à court terme

Après avoir pris connaissance de la notice réglementaire annuelle 10-k, Lorraine Hutchison de BofA Securities reste prudente à l’égard du géant des chaussures et des vêtements athlétiques, à court terme.

Les documents révèlent en effet que les marchandises en stock ont augmenté de 23% au quatrième trimestre, dont 44% en Amérique du Nord, 4% dans les marchés d’Europe, du Moyen-Orient et d’Afrique et de 3% dans les marchés de l’Asie-Pacifique et de l’Amérique latine.

L’analyste s’attend donc à ce que le premier trimestre de l’exercice financier actuel subisse une érosion de la marge brute en raison de promotions plus élevées pour écouler les marchandises saisonnières qui ont été livrées tardivement en raison des usines fermées et des délais de fret.

Elle donne en exemple la hausse de 5% des ventes de chaussures athlétiques en Amérique du Nord au quatrième trimestre: l’augmentation de 9% des prix de vente n’a pas suffi pour compenser la baisse de 4% du nombre d’unités vendues attribuable aux produits non disponibles.

L’analyste de BofA Securities prévoit donc une contraction de 125 points de pourcentage de la marge brute au premier trimestre et de 35 points de pourcentage pour l'ensemble de 2023.

C’est le contraire en Chine où les marchandises en stocks ont baissé de 16% en raison d’une dévaluation des articles obsolètes, pour lesquels Nike avait déjà constitué une réserve.

«L’équipe de direction se concentre sur le rétablissement des stocks en China d’ici la fin du deuxième trimestre, mais cet effort est à risque si le gouvernement imposait d’autres confinements ou encore si les rabais n’étaient pas assez alléchants pour écouler les surplus de stocks», écrit-elle.

Lorraine Hutchison reste donc neutre à l’égard du titre qui a pourtant perdu 35% depuis le début de l’année et 39% depuis le sommet annuel de 179,10 $ US.

«Nous voyons encore des risques en raison de la conjoncture agitée en Chine et des perspectives incertaines en Europe et en Amérique du Nord, ce qui contrecarre l’effet bénéfique à long terme de sa culture d’innovation et du pivot vers la vente directe aux consommateurs», explique l’analyste.

Malgré toutes ses réservations à court terme et sa recommandation neutre, surtout en raison de la conjoncture en Chine, Lorraine Hutchison reste optimiste quant aux perspectives à long terme du géant qui s’approprie 40% du marché des chaussures athlétiques dans le monde.

Nike redouble d’efforts pour innover et accélérer sa stratégie numérique, ajoute-t-elle.

D’ailleurs, son cours cible de 122 $ US repose sur un multiple de 30 fois les bénéfices prévus en 2024 de 4,14 $ US par action, une évaluation supérieure à la fourchette supérieure moyenne du titre. Cet objectif représente un gain potentiel de 12%.

«Nous nous attendons à ce que les investisseurs assignent une plus-value à Nike qui croit plus vite que ses semblables et peut encore gagner d’autre part du marché mondial», conclut l’analyste.

Sur le même sujet

CGI diminue son nombre d'embauches tandis que ses employés lui sont plus fidèles

Mis à jour le 09/11/2022 | La Presse Canadienne

La diminution du nombre de postes affichés n’est pas le signal d’un ralentissement des projets, insiste le PDG.

Titres en action: WSP Global, TC Énergie, Canopy Growth, Rogers, CGI

Mis à jour le 09/11/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

Bourse: Wall Street termine hésitante, plutôt dans le rouge, avant un discours de la Fed

Mis à jour le 29/11/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en légère hausse grâce aux gains de l'énergie.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 29/11/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Dollarama, BRP et Banque Scotia

29/11/2022 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Dollarama, BRP et Banque Scotia? Voici quelques recommandations d’analystes.