À surveiller: Twitter, Banque Laurentienne et Osisko

Publié le 01/09/2022 à 09:35

À surveiller: Twitter, Banque Laurentienne et Osisko

Publié le 01/09/2022 à 09:35

Par Charles Poulin

Les déclarations de Peiter Zakto sont une potentielle boîte de Pandore pour Twitter qui pourrait la mener à la table de négociation pour dénouer l’impasse avec Elon Musk. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres Twitter, Banque Laurentienne et Osisko? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée. 

 

Twitter (TWTR, 39,99 $ US): un sonneur d'alarme qui complique l'affrontement avec Musk

L’arrivée d’un sonneur d’alarme dans la bataille qui oppose Twitter et Elon Musk complique la tâche de se défendre en cour pour l’entreprise.

L’ancien chef de sécurité de Twitter Peiter «Mudge» Zatko a récemment déclaré que son ex-employeur dissimulait des vulnérabilités de son système de protection. Plus important encore pour la cause de celui qui tente de se retirer d’une offre d’achat envers Twitter, le grand patron de Tesla Elon Musk, Zatko clame que les dirigeants du média social n’ont pas de chiffres précis sur le nombre de faux comptes sur sa plateforme, ce qui est l’argument central du retrait pour Musk.

Il s’agit là d’une victoire potentielle pour Musk contre Twitter, estime l’analyste Daniel Ives de Wedbush Securities.

Avant les déclarations de Peiter Zatko, Wall Street entrevoyait une victoire nette pour Twitter devant les tribunaux du Delaware, en octobre. Pour l’instant, ajoute Daniel Ives, le titre s'échangera en tenant compte des chances de réalisation de l’entente entre Elon Musk et Twitter.

Wedbush présente quatre scénarios ultimes: Musk remporte sa victoire juridique et ne verse pas un sou à Twitter (très peu probable, selon le marché), l’entente échoue et Musk doit payer 1 M$ US de compensation (peu probable), la cour tranche en faveur de Twitter et le patron de Tesla doit acheter l’entreprise à 54,20 $ par action (très probable) ou encore la cour ordonne à Musk de payer des dommages variant de 5 G$ à 10 G$ US (très probable).

L’analyste souligne également que l’arrivée de Peiter Zakto dans l’arène est une potentielle boîte de Pandore pour Twitter qui pourrait mener les deux parties à la table de négociation pour dénouer l’impasse avant d’aller en cour.

Wedbush estime tout de même que le scénario le plus probable demeure celui où Elon Musk achète Twitter à un prix par action inférieur que celui initialement négocié, soit environ le cours cible actuel de 50 $ de Wedbush, évitant ainsi un procès.

 

Banque Laurentienne (LB, 40,12 $): résultats sous les attentes

Sur le même sujet

À surveiller: Saputo, Rogers et Banque Nationale

Que faire avec les titres Saputo, Rogers et Banque Nationale? Voici quelques recommandations d’analystes.

Titres en action: Suncor, Banque Scotia

Mis à jour le 29/11/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé

Mis à jour à 18:14 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto a clôturé en hausse d’environ 70 points, avec des résultats mitigés selon les secteurs.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour à 17:22 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Saputo, Rogers et Banque Nationale

Que faire avec les titres Saputo, Rogers et Banque Nationale? Voici quelques recommandations d’analystes.