À surveiller: TVA, Bombardier et Aimia

Publié le 02/03/2015 à 09:34

À surveiller: TVA, Bombardier et Aimia

Publié le 02/03/2015 à 09:34

Par François Pouliot

Que faire avec les titres de TVA, Bombardier et Aimia? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.


Groupe TVA (TVA.B, 5,90$): sous les attentes, mais hausse de recommandation


Financière Banque Nationale hausse sa recommandation à «performance de secteur».


Au quatrième trimestre, la société rapporte une perte de 0,04$ par action, comparativement à une attente maison pour un bénéfice de 0,14$ et un consensus à 0,18$.


Adam Shine note que les revenus du réseau TVA ont baissé de 4,1%, principalement en raison d’une chute des ventes publicitaires.


SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT 


L’analyste note que les revenus d’abonnement à TVA Sports ont cependant augmenté de 200%. Il ajoute que l’entreprise continue de dépenser beaucoup d’argent pour augmenter la valeur de son contenu sportif. Cela devrait lui permettre d’également élever ses tarifs publicitaires et ses prix d’abonnement. Il note qu’à court terme, la rentabilité continuera d’être sous pression.


Monsieur Shine croit que le bas a maintenant été atteint, d’où la hausse de recommandation.


L’anticipation 2015 est pour une perte de 0,06$ par action, celle 2016 pour un bénéfice de 0,35$.


La cible est à 6,50$.



image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

À la une

Guerre commerciale : Xi a un atout dans sa manche contre Trump

24/05/2019 | François Normand

ANALYSE - Ces minerais stratégiques pour l'industrie américaine procure un rapport de force à la Chine.

L'inégalité, l'un des principaux enjeux des élections européennes, dit Olivier Royant du Paris Match

10:00 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La place de la politique régionale grandit dans la publication, qui s'intéresse à «l'aventure humaine».

Bourse: mieux vaut parfois ne rien faire

Mis à jour à 10:53 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les conseils affluent en pleine guerre commerciale. Même les pros ne savent pas sur quel pied danser.