À surveiller: Transcontinental, Teck Resources et Crescent Point Energy

Publié le 08/12/2021 à 09:28

À surveiller: Transcontinental, Teck Resources et Crescent Point Energy

Publié le 08/12/2021 à 09:28

Par Jean Gagnon
Une imprimante industrielle

La société québécoise spécialisée dans l'emballage souple, l’impression, et la distribution Transcontinental dévoilera demain ses résultats du 4e trimestre. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Transcontinental Inc, Teck Resources et Crescent Point Energy ? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Transcontinental (TCL.A, 19,31 $): une belle façon de jouer le thème de la réouverture selon l’analyste de RBC

La société québécoise spécialisée dans l'emballage souple, l’impression, et la distribution Transcontinental dévoilera demain ses résultats du 4e trimestre.

Et malgré que la période ne fut pas facile compte tenu principalement du prix de la résine, du niveau du dollar canadien et de la diminution des subventions gouvernementales, Drew McReynolds, analyste chez RBC Marchés des capitaux, croit qu’en fonction de son évaluation actuelle, soit 5,7 fois la valeur d’entreprise sur les bénéfices avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) des 12 prochains mois, le titre constitue un bon moyen de profiter de la réouverture des économies.

Il prévoit entre autres que la société renouera avec une croissance de ses volumes quant à ses dépliants de vente au détail. L’analyste réitère son cours cible de 27,00$.

Celui-ci note également une accélération de la croissance des revenus organiques alors que la contribution aux revenus de la division emballage approche 60% de l’ensemble des revenus.

L’analyste s’attend néanmoins à ce que les résultats du 4e trimestre reflètent une pression sur les marges de la division emballage compte tenu de prix plus élevés pour la résine, ainsi que de l’impact négatif de la force du dollar canadien sur les revenus et les bénéfices.

Conséquemment, l’analyste abaisse ses prévisions de revenus consolidés de 716 millions $ à 710 millions $, ce qui laisse une augmentation de 8,2% comparativement à l’année précédente, et ses prévisions de BAIIA de 136 millions $ à 131 millions $, ce qui se traduit par une baisse de 11% sur l’an dernier.

Lors de la divulgation des résultats, l’analyste sera surtout attentif aux prévisions de l'entreprise en regard à la croissance des revenus et des bénéfices qu’il estime pour sa part à 1,6% et 2,2%.

Il voudra également savoir quel est l’impact des prix de la résine pour le trimestre en cours, ainsi que des changements, s’il y a lieu, à la stratégie d’entreprise conséquemment au changement à la direction à la suite du départ de François Olivier qui agissait depuis plusieurs années comme président et chef des opérations.

 

 

Teck Resources (TECK.B, 35,08 $): l’impact des intempéries en Colombie-Britannique est plus fort que ce que croyait l’analyste de la BMO.

Sur le même sujet

Perspectives 2022: des rendements boursiers nettement plus bas

Édition du 19 Janvier 2022 | Jean Gagnon

BOUSSOLE BOURSIÈRE. La Bourse américaine, mesurée par l’indice S&P 500, a presque doublé depuis trois ans. Même les ...

Bourse: Wall Street termine dans le rouge, correction pour le Nasdaq

Mis à jour à 17:06 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en baisse.

À la une

Palmarès WOW: les bons citoyens corporatifs ont la cote

«Il y a deux ou trois ans, on était plus dans l’expérientiel,[...] là c’est davantage de parler au cœur des gens».

Garantie de construction résidentielle: un répertoire d’entreprises ayant perdu leur accréditation

Un nouvel outil à consulter avant de signer un contrat avec un entrepreneur

Bourse: Wall Street termine dans le rouge, correction pour le Nasdaq

Mis à jour à 17:06 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en baisse.