À surveiller: Transat A.T., Bombardier et Morneau Shepell

Publié le 13/03/2020 à 09:01

À surveiller: Transat A.T., Bombardier et Morneau Shepell

Publié le 13/03/2020 à 09:01

Par Jean Gagnon

(Photo: Getty Images)

Que faire avec les titres de Transat A.T., Bombardier et Morneau Shepell ? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

Transat A. T. (TRZ, 10,59 $) : le Bureau de la concurrence doit se prononcer le 23 mars

Bien que le transporteur québécois est toujours susceptible d’être acheté par Air Canada et qu’il vient de présenter des résultats décents à son premier trimestre, il n’échappe pas à la tourmente causée par la propagation de la COVID-19.

Depuis le début de la semaine, le titre a cédé près de 30 % alors que la compagnie attend le verdict du Bureau de la concurrence quant à la proposition d’achat à 18 $ par Air Canada que les actionnaires ont acceptée en août dernier.

Bien que le Bureau de la concurrence ne se prononcera que le 23 mars à savoir s’il autorise la transaction, les dirigeants de Transat demeurent sûrs qu’elle se concrétisera durant son deuxième trimestre 2020, indique Benoit Poirier, analyste chez Desjardins.

Bien qu’il reconnait les effets négatifs de la propagation du COVID-19 sur l’industrie de l’aviation civile, comme la chute en bourse du titre des deux sociétés, l’analyste croit toujours qu’Air Canada procédera à l’acquisition de Transat étant donné qu’elle se justifie si bien sur le plan stratégique.

Les opérations de Transat sont complémentaires à celles d’Air Canada, et la flotte de Transat est composée en partie d’appareils A321, ce qui permet de réduire l’impact de la crise des appareils B737 MAX que possède Air Canada, estime l’analyste.

À son premier trimestre, Transat a subi une perte par action de 0,54 $, ce qui est certainement moins que les 0,90 $ que prévoyait l’analyste de Desjardins. Le trafic vers les destinations soleil a augmenté de 10,8 %, alors que l’analyste avait prévu une hausse de seulement 2 %.

Pour le deuxième trimestre, 83 % de la capacité a été vendue, ce qui est relativement semblable à l’hiver précédent, estime l’analyste dont la recommandation est d’accepter l’offre d’Air Canada et dont le cours cible, en conséquence, est de 18 $.

Bombardier (BBD.B, 0,64 $) : une possible privatisation

À la une

Cinq régions passent en zone orange

Mis à jour le 03/03/2021 | lesaffaires.com

Ce sont régions de la Capitale-Nationale, de Chaudière-Appalaches, de la Mauricie, de l’Estrie, du Centre-du-Québec.

Le Québec pourrait passer au orange, sauf dans le grand Montréal

Les yeux des régions en zone rouge sont ainsi tournés mercredi après-midi vers le premier ministre.

La COVID-19 a fait baisser l'espérance de vie au Québec

La hausse du nombre de décès enregistrés au Québec en 2020 est attribuée à la pandémie de COVID-19.